Posted by: africanpressorganization | 28 June 2011

La Guinée Equatoriale adhérera au Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs le 29 juin à Malabo


 

 

La Guinée Equatoriale adhérera au Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs le 29 juin à Malabo

 

MALABO, Guinée Equatoriale, 28 juin 2011/African Press Organization (APO)/ — Son Excellence Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, président de la Guinée Equatoriale, signera le Protocole d’Accord du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP) lors du 15e Sommet du Forum des Chefs d’Etat et de Gouvernement du MAEP qui aura lieu le 29 juin à Malabo, capitale de Guinée Equatoriale.

 

La signature du Protocole d’Accord (Memorandum of Understanding – MoU) du MAEP sera en effet l’un des temps forts de ce Forum au cours duquel le chef de l’Etat équato-guinéen prononcera également un discours en tant que président en exercice de l’Union Africaine. Le MoU constitue le document phare qui confère aux pays membres de l’Union Afrique qui en font la demande, le statut d’adhérent au MAEP. Après le Libéria le 29 janvier 2011 lors du Sommet d’Addis-Abeba, les Chefs d’Etat et de Gouvernement du MAEP accueilleront ainsi le 31e membre de leur Forum.

 

« Nous félicitons les autorités de la République de Guinée Equatoriale pour leur engagement. C’est la preuve de la place de plus en plus importante que le MAEP occupe dans le dispositif africain de promotion des valeurs universelles et d’accélération du développement durable du continent », a commenté le Professeur Mohamed Séghir Babès, président du Panel du MAEP, lors de la 50e Réunion du Panel, le 26 juin à Malabo.

 

Par son adhésion au MAEP, la Guinée Equatoriale, pays en plein essor au cœur de l’Afrique centrale, accepte d’être évaluée dans les domaines de la Démocratie et la Gouvernance politique, la Gouvernance et la gestion économiques, la Gouvernance d’entreprise et le Développement socio-économique. Dans cette perspective, elle doit entreprendre de mettre en place les structures nationales du MAEP afin de faciliter l’aboutissement efficace du processus.

 

En dehors d’un Point Focal de rang ministériel ou occupant un poste gouvernemental de haut niveau, la Guinée Equatoriale doit notamment créer une Commission Nationale de Gouvernance, organisme chargé de la définition de l’orientation stratégique et politique de la mise en œuvre du MAEP. D’après les documents de base du MAEP, cet organisme doit être indépendant vis-à-vis du gouvernement et prendre en compte toutes les parties prenantes : les représentants du secteur privé, les parlementaires, les membres de la société civile, les médias, le secteur privé, les jeunes, les femmes, les personnes handicapées, les groupes marginalisés, les populations rurales, le corps judiciaire, etc.

 

Le Directeur exécutif du Secrétariat du MAEP est à l’écoute des journalistes pour des informations complémentaires. Ils sont invités à couvrir la cérémonie d’ouverture du 15e Sommet du Forum du MAEP ainsi que la conférence de presse de clôture.

 

 

 

 

 

LE MECANISME AFRICAIN D’EVALUATION PAR LES PAIRS – LE MAEP EN BREF

 

 

Créée en 2003 dans le cadre de la mise en œuvre du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), le MAEP est un instrument d’auto-évaluation auquel adhèrent librement et volontairement les Etats membres de l’Union Africaine (UA). Il suffit, pour cela, de ratifier le Protocole d’Accord du MAEP issu de la Déclaration de l’Union Africaine de Durban de juillet 2002 (Memorandum of Understanding – MoU).

 

Le MAEP a pour but primordial d’encourager l’adoption de politiques, normes et pratiques en vue de promouvoir la stabilité politique, une croissance économique élevée, un développement durable et une intégration économique sous-régionale et continentale accélérée. Il travaille sur la base des principes fondés sur la transparence, la responsabilité et l’absence de toute pression et manipulation politique ou diplomatique.

 

Au niveau continental, trois structures principales assurent son fonctionnement et son opérationnalité :

 

▪ Le Forum du MAEP. Il est constitué des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres. C’est l’instance décisionnelle la plus haute du MAEP. Le Forum se réunit deux fois par an.

 

▪ Le Panel des Eminentes Personnalités du MAEP (Panel). Ses membres sont nommés par le Forum pour superviser, en toute indépendance, le processus d’évaluation et en garantir l’intégrité. Ils ont aussi pour mandat d’examiner le rapport d’évaluation et de faire des recommandations au Forum. Le Panel du MAEP se réunit au moins quatre fois par an.

 

▪ Le Secrétariat du MAEP. Basé à Midrand/Johannesburg en Afrique du Sud, cette structure coordonne les activités du MAEP et lui fournit, entre autres, un appui technique et administratif. Par ailleurs, elle met en place une base de données sur la situation politique, économique et sociale des Etats membres, propose des indicateurs de performance, suit et analyse les résultats de chaque pays concerné…

 

Le MAEP compte pour l’instant trente pays membres[1], dont quatorze ont été déjà évalués – entre janvier 2006 et janvier 2011 : Ghana, Rwanda, Kenya, Afrique du Sud, Algérie, Bénin, Ouganda, Nigeria, Burkina Faso, Mali, Mozambique, Lesotho, Maurice et Ethiopie.

 

La Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) sont ses trois principaux partenaires stratégiques.

 

A PROPOS DES RAPPORTS DISCUTES LORS DES FORUM DU MAEP : Six mois au plus tard après les débats sur son contenu, le Rapport d’évaluation nationale examiné par le Forum des Chefs d’Etat et de Gouvernement du MAEP est officiellement et publiquement présenté aux structures sous-régionales et régionales. Celles-ci comprennent, entre autres, le Parlement panafricain, la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, le Conseil de paix et de sécurité, le Conseil économique, social et culturel (ECOSOCC) de l’Union africaine. Le Rapport est par la suite mis à la disposition du grand public.

 

SOURCE 

African Union Commission (AUC)


Categories

%d bloggers like this: