Posted by: africanpressorganization | 9 June 2011

Libye / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

 


 

 

Libye / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

 

 

PARIS, France, 9 juin 2011/African Press Organization (APO)/ — Point de presse du 9 juin 2011

(…)

Q – Pendant la réunion à l’OTAN à Bruxelles hier, Rasmussen a dit que les pays de l’OTAN doivent être «prêts» pour l’après-Khadafi. Que fait la France pour mieux préparer l’après- Khadafi ? Avez-vous des équipes qui travaillent avec le Conseil transitionnel ? Avez-vous des experts techniques prêts à les aider ?

 

R – Un nombre croissant d’États considèrent que la chute du régime de Kadhafi est désormais inéluctable et qu’il faut d’ores et déjà préparer l’avenir de la Libye sans Kadhafi, comme l’illustre notamment la position récente et révélatrice du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

La France a été le premier pays à reconnaître le Conseil national de transition (CNT) comme interlocuteur légitime représentant le peuple libyen et nous avons encouragé nos partenaires à faire de même.

 

Comme le ministre d’État l’a souligné le 7 juin dernier, le CNT est le seul titulaire de l’autorité gouvernementale dans les rapports de la France avec l’État libyen et les entités qui relèvent de celui-ci. Nous entretenons avec lui des relations très étroites : ses représentants sont reçus au plus haut niveau, notre ambassadeur Antoine Sivan les rencontre quotidiennement à Benghazi. Le ministre de la Santé du CNT sera reçu à Paris demain.

 

Nous nous félicitons que cette reconnaissance soit aujourd’hui partagée par une large majorité de la communauté internationale.

 

Alain Juppé participe aujourd’hui même à Abou Dabi à la troisième réunion du Groupe de contact sur la Libye. Il aura l’occasion de s’exprimer à l’issue des travaux.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: