Posted by: africanpressorganization | 9 June 2011

Côte d’Ivoire / L’ONUCI remet les clés de l’école primaire publique de Dikodougou réhabilitée

 


 

 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI remet les clés de l’école primaire publique de Dikodougou réhabilitée

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 9 juin 2011/African Press Organization (APO)/ — Le Général Fida Malik Hussein, Commandant du Secteur Est de l’Opération des nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), a procédé le 8 juin 2011, à Dikodougou, à 560 km d’Abidjan, à la remise des clés de l’Ecole primaire publique (EPP) Diko 3. L’établissement a été réhabilité dans le cadre des projets à impact rapide (QIPS) de l’ONUCI destinés aux communautés villageoises.

Soulignant l’importance de l’éducation dans la reconstruction et le développement de la Côte d’Ivoire, après la crise postélectorale, le Général Hussein a affirmé que le projet avait pour objectifs « d’appuyer les efforts du gouvernement ivoirien, en offrant un espace éducatif approprié; de contribuer à la redynamisation de l’enseignement primaire dans la Région des Savanes et d’améliorer les conditions de travail du personnel éducatif et des élèves. »

Le Général, a par ailleurs, exhorté les populations de Dikodougou à mettre les enfants à l’école, particulièrement les jeunes filles. « Au moment où le monde entier est résolument engagé dans la lutte contre la violence faite aux enfants et à prôner leurs droits, spécialement ceux de la jeune fille, nous espérons que la communauté de Dikodougou accompagnera cette volonté mondiale en inscrivant massivement les petites filles dans cette école qui est la leur », a-t-il ajouté.

Selon le Préfet du Département de Dikodougou, Kouakou N’dri, qui présidait la cérémonie, la remise de clés de l’EPP Diko 3 « est un acte de développement que vient de poser le contingent nigérien de l’ONUCI (NIGERBATT) pour cette circonscription en particulier, et pour la Côte d’Ivoire en général, en cette période de reconstruction ».

 

M. N’dri, a également adressé un message aux 247 enfants bénéficiaires. « La seule et unique façon de dire merci à vos bienfaiteurs, c’est de vous mettre au travail avec plus d’ardeur, en vue d’obtenir les meilleurs résultats du département».

 

D’un coût global de 7 526 600 FCFA, l’EPP Diko 3, réhabilitée, à l’initiative des parents d’élèves, à travers le Comité de gestion (COGES), dispose de 2 blocs de 6 classes, d’un bloc de 8 latrines et d’une cantine scolaire.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: