Posted by: africanpressorganization | 16 May 2011

Union africaine / Conseil de Paix et de Sécurité / 278ème Réunion / 13 Mai 2011 / Addis Abeba, Ethiopie

 


 

 

 

Union africaine / Conseil de Paix et de Sécurité / 278ème Réunion / 13 Mai 2011 / Addis Abeba, Ethiopie

 

 

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 16 mai 2011/African Press Organization (APO)/ — Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA), lors de sa 278ème réunion tenue le 13 mai 2011, a entendu une communication sur ses activités du Groupe des Sages de l’UA, représenté par le Dr. Kenneth Kaunda, ancien Président de la Republique de Zambie, Dr. Mary ChineryHesse, Mme MarieMadeleine KalalaNgoy et Mme Elisabeth Pognon.

Le Conseil s’est félicité des efforts déployés par le Groupe dans le cadre de son mandat d’appui aux efforts du Conseil de paix et de sécurité et à ceux du Président de la Commission, en particulier dans le domaine de la prévention des conflits. A cet égard, le Conseil s’est réjoui des résultats de la visite effectuée par le Groupe en Tunisie, les 6 et 7 avril 2011, et attend avec intérêt la mission prévue en Egypte, en juin 2011. Le Conseil a souligné le rôle important que le Groupe peut jouer dans l’accompagnement et le soutien aux transitions en cours en Tunisie et en Egypte.

Le Conseil s’est également félicité des activités prévues par le Groupe dans le cadre du suivi de son rapport sur “le renforcement du rôle de l’Union africaine dans la prévention, la gestion et la règlement des différends et conflits violents liés aux élections en Afrique», qui a été entériné par la 13ème session ordinaire de la Conférence de l’Union, tenue à Syrte, en Libye, du 1er au 3 juillet 2009 [Assembly/AU/Dec.254 (XIII) Rev.1], en particulier la conduite

de missions d’évaluation préélectorale dans certaines situations relevant de son mandat en matière de prévention des conflits.

La Conseil a félicité le Groupe pour le travail en cours visant à mener à bien sa réflexion sur le thème de «la nonimpunité, la vérité, la paix, la justice et la réconciliation en Afrique : opportunités et contraintes», et attend avec intérêt le rapport final. Le Conseil attend également avec intérêt le parachèvement de la réflexion thématique sur «la violence sexuelle, les femmes et les enfants dans les conflits armés”.

Le Conseil a encouragé le Groupe à entreprendre, avec l’urgence requise, l’examen approfondi des mécanismes existants en matière de démocratisation et de gouvernance en Afrique, y compris à travers la tenue, le plus rapidement possible, d’un atelier regroupant les acteurs concernés, tel que demandé lors de sa 275ème réunion, tenue le 26 avril 2011 [PSC/MIN/BR.1 (CCLXXIV)], et de lui faire, lors d’une réunion qui se tiendra au plus tard en décembre 2011, des recommandations sur la meilleure façon de renforcer les processus de démocratisation sur le continent, et ce la lumière des défis et des opportunités liés aux soulèvements populaires en Afrique du Nord.

 

SOURCE 

African Union Commission (AUC)


Categories

%d bloggers like this: