Posted by: africanpressorganization | 21 March 2011

Libye / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

 


 

 

 

Libye / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

 

 

PARIS, France, 21 mars 2011/African Press Organization (APO)/ — Point de presse du 21 mars 2011.

(…)

Q – Avez-vous eu des contacts avec la Ligue arabe après les critiques de son secrétaire général aux opérations aériennes en Libye ? Des telles critiques peuvent affecter la coalition internationale ?

 

R – Les opérations conduites en Libye sont en tout point conformes à la résolution 1973 qui autorise les États à prendre “toutes les mesures nécessaires” pour mettre en place une zone d’exclusion aérienne et protéger les civils sur l’ensemble du territoire libyen.

 

Le Secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, vient de s’entretenir avec le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, au Caire ce matin. A l’issue de cet entretien, M. Moussa a souligné dans des déclarations à la presse : “La position de la Ligue arabe sur la Libye a été décisive et dès le début nous avons suspendu la Libye (…) Ensuite, nous avons demandé aux Nations unies de mettre en place une zone d’exclusion aérienne et nous respectons la résolution de l’ONU, et il n’y a aucun désaccord. Elle vise à protéger les civils et c’est cela qui nous intéresse. Nous allons continuer à œuvrer pour la protection des civils. Nous appelons tout le monde à prendre cela en considération dans toutes les actions militaires”.

 

Ces déclarations sont très claires.

 

 

Q – Confirmez-vous la présence à Paris de représentants du Conseil national de transition (CNT) libyen ? Qui sont ces personnalités et des contacts sont-ils prévus avec des responsables français, au Quai d’Orsay, à l’Elysée ou dans d’autres ministères ?

 

R – Nous avons des contacts très réguliers avec les membres du Conseil National de Transition (CNT), dont la France a salué la création dès le 5 mars dernier. Un nouveau contact aura lieu aujourd’hui au Quai d’Orsay.

 

Comme vous le savez, nous considérons que le CNT est un interlocuteur politique légitime.

 

 

Q – Une réaction aux décisions à l’OTAN hier?

 

R – Aucune décision n’a été prise. L’OTAN poursuit ses travaux. Une nouvelle réunion du Conseil Atlantique se tiendra aujourd’hui.

 

 

Q – Quelle est la réaction de la France aux propos tenus par William Hague qui n’a pas exclu de viser directement Kadhafi ?

 

La coalition internationale agit en application de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: