Posted by: africanpressorganization | 2 March 2011

Le Canada applaudit la suspension de la Libye du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

 


 

 

 

Le Canada applaudit la suspension de la Libye du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

 

 

OTTAWA, Canada, 2 mars 2011/African Press Organization (APO)/ — Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Lawrence Cannon, a applaudit aujourd’hui la décision de la 65e session de l’Assemblée générale des Nations Unies de suspendre la Libye du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

« Il n’y a plus de place dans le monde ou à cette époque pour des dictateurs mégalomanes et sanguinaires, a déclaré le ministre  Cannon. La communauté internationale a été témoin d’images horrifiantes d’actes de violence perpétrés en Libye par le régime de M. Kadhafi contre son propre peuple.

« Ce serait faire injure au peuple courageux de la Libye que de permettre au régime de M. Kadhafi de continuer à pouvoir se faire entendre au Conseil des droits de l’homme. Ce serait bafouer la mémoire de ceux qui ont sacrifié leur vie pour réclamer la liberté, la démocratie, le respect des droits humains et la primauté du droit.

« Un régime qui commet des violations graves des droits de la personne n’a pas sa place au sein du Conseil des droits de l’homme. Aujourd’hui, les membres de l’Assemblée générale ont adopté d’un commun accord la résolution A/RES/65/265 qui appelle la suspension de la Libye du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. »

Le 26 février, le Conseil de sécurité des Nations Unies a également adopté la résolution 1970 relative à la situation en Libye. Le Canada a été parmi les premiers pays à appliquer les obligations contraignantes énoncées dans la résolution du Conseil, et il a déjà pris des mesures urgentes pour la mettre en œuvre, y compris le gel des avoirs et l’interdiction de déplacement visant les membres du régime de M. Kadhafi.

« Ces derniers jours, j’ai discuté de la situation consternante des droits humains en Libye avec la secrétaire d’État des États-Unis, Mme Hillary Rodham Clinton, a ajouté le ministre Cannon. Hier, à Genève, j’ai rencontré le secrétaire d’État aux Affaires étrangères du Royaume-Uni, M. William Hague, le ministre des Affaires étrangères de l’Australie, M. Kevin Rudd, ainsi que Mme Patricia Espinosa, secrétaire d’État aux Affaires étrangères du Mexique. Avant cela, à Rome, j’ai aussi rencontré le ministre des Affaires étrangères de l’Italie, M. Franco Frattini. De plus, j’ai rencontré le ministre des Affaires étrangères de l’Inde, M. S.M. Krishna, le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Koweït, M. Sheikh Mohamed Sabah Al-Salem Al-Sabah, et le secrétaire général de la Ligue des États arabes, M. Amr Moussa.

« Bien que nous soyons tous déterminés à appuyer l’action de la communauté internationale pour dénoncer ces abus, mon principal objectif consiste à assurer l’évacuation sécuritaire des Canadiens qui se trouvent en Libye.

« Nous avons demandé instamment au gouvernement libyen de faciliter le départ des ressortissants étrangers coincés en Libye en raison de cette crise. Nous avons évacué près de 300 Canadiens et aidé plusieurs ressortissants de pays tiers à quitter la Libye. Nous continuerons de coopérer avec d’autres pays pour assurer la sécurité des Canadiens et d’autres personnes touchées par cette crise. »

 

SOURCE 

Canada – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: