Posted by: africanpressorganization | 1 March 2011

Le Commissaire européen Piebalgs annonce de nouveaux soutiens en faveur de la culture des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique à l’occasion du Festival de cinéma de Ouagadougou

 


 

 

 

Le Commissaire européen Piebalgs annonce de nouveaux soutiens en faveur de la culture des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique à l’occasion du Festival de cinéma de Ouagadougou

 

 

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 1er mars 2011/African Press Organization (APO)/ — A l’occasion du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), la Commission européenne lance le Programme UE-ACP d’appui au secteur culturel doté d’un montant total €30 millions. Ce programme permettra de pérenniser le succès des programmes existants de soutien au cinéma et à la culture, qui ont notamment permis la réalisation du film tchadien “Un homme qui crie” de Mahamat-Saleh Haroun, Prix du Jury au Festival de Cannes 2010 et du film “The last flight of the Flamingo” du réalisateur mozambicain João Ribeiro, prix du meilleur film de fiction au 3e festival international du Film de Luanda (Angola).

” Le dynamisme du cinéma africain, de la musique des Caraïbes ou des peintres du Pacifique est une fenêtre ouverte sur la réalité de ces pays. La culture est un élément fondamental de cohésion sociale et de l’identité. Elle est également un secteur générateur de richesse et d’emplois. Je souhaite que notre soutien au secteur culturel contribue au développement économique, social mais aussi politique des pays ACP ” a déclaré le Commissaire au développement Andris Piebalgs.

Ce nouveau programme soutient l’ensemble des maillons de la chaîne de production: de la création/production jusqu’à la distribution/diffusion/promotion, en passant par le développement des formations professionnelles.

Le premier appel à propositions du programme permettra de financer des actions pour un montant de €12 millions, dont €7 millions dans le domaine « cinéma/audiovisuel » et €5 millions pour les « autres industries culturelles », avec pour objectif de:

Renforcer la création/production de biens et services culturels des Etats ACP en favorisant leur intégration dans les circuits de distribution et en tirant davantage encore bénéfice du cadre interrégional ACP;

Faciliter leur accès aux marchés à différents niveaux, local, régional, intra-ACP, européen et international pour les biens et services culturels des pays ACP;

Renforcer les capacités techniques et entrepreneuriales des différents acteurs, opérateurs et entrepreneurs culturels des pays ACP.

En requérant une stratégie de distribution des œuvres dans chacun des plans de production et en permettant aux télévisions publiques de soumettre des propositions dans le domaine de la distribution, l’accent est mis sur la circulation/diffusion des œuvres et la dimension économique et sociale du secteur culturel (accès aux marchés, création d’emplois, intégration des activités dans l’économie formelle).

Le nouveau programme poursuit les activités conduites dans le cadre des programmes ACPFILMS et ACPCULTURES financés par le 9e Fonds européen de développement, actuellement en cours. Il en tire les leçons et tient compte des recommandations formulées lors des concertations menées ces dernières années avec des représentants d’artistes et des professionnels et entrepreneurs de la culture venus des pays ACP. Un deuxième appel à propositions est prévu pour mi-2012.

Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou

La Commission européenne soutien l’organisation du FESPACO, à hauteur de €1.74 million pour l’édition 2011. Elle a également accordé une subvention de €70 000 à la première Journée de la télévision Africain qui s’est tenu le 27 février. Cette journée a permis à 7 télévisions privées d’Afrique francophone de proposer une programmation commune 100% Afrique, véritable panorama de la production africaine, et touchant potentiellement quelque 100 millions de téléspectateurs du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, du Congo Brazzaville, du Niger et du Sénégal.

Contexte:

Le nouveau programme est financé par le 10e Fonds européen de Développement.

Dans le cadre du Programme ACPFILMS, la Commission européenne, en partenariat avec le Groupe des Etats ACP, finance 24 projets dans les domaines de la production et postproduction (12 projets), de la distribution, promotion et mise en réseau (6 projets) et de la Formation (6 projets) pour un total de 6.5 millions d’euros. Ce programme a notamment permis la réalisation du film tchadien “Un homme qui crie” de Mahamat-Saleh Haroun, Prix du Jury au Festival de Cannes 2010 et du film “The last flight of the Flamingo” du réalisateur mozambicain João Ribeiro prix du meilleur film de fiction au 3e festival international du Film de Luanda (Angola).

Le programme ACPCULTURES est dédié aux autres filières créatives. Un montant total de 2.17 millions d’euros permet la mise en place de 6 projets dans le domaine des arts visuels contemporains, des arts de la scène et de la musique, notamment des productions d’évènements artistiques, des formations techniques, des rencontres et échanges professionnels, des résidences d’artistes.

Pour de plus amples informations:

http://ec.europa.eu/europeaid/what/culture/index_en.htm

http://www.acpfilms.eu/

http://www.acpcultures.eu/

http://www.fespaco.bf/

 

SOURCE 

European Commission


Categories

%d bloggers like this: