Posted by: africanpressorganization | 8 February 2011

Déclaration de Mme Clinton sur les résultats du référendum au Sud-Soudan

 


 

 

 

Déclaration de Mme Clinton sur les résultats du référendum au Sud-Soudan

 

 

WASHINGTON, 8 février 2011/African Press Organization (APO)/ — Déclaration de la secrétaire d’État Hillary Rodham Clinton.

Message de félicitations au Soudan sur les résultats du référendum sur le Soudan méridional

Les États-Unis félicitent le gouvernement soudanais de la proclamation des résultats du référendum sur le Soudan méridional. Nous louons les efforts des dirigeants du Nord et du Sud qui ont facilité le déroulement pacifique et ordonné du vote, et maintenant que le peuple du Soudan méridional s’est décisivement prononcé, nous savons gré au gouvernement soudanais d’en avoir accepté l’issue.

 

Nous nous réjouissons à la perspective d’ouvrer de concert avec les dirigeants du Soudan méridional alors qu’ils entreprennent la tâche énorme de préparer l’indépendance en juillet et d’assurer la création de deux États viables coexistant dans la paix. Le gouvernement du Soudan méridional doit lancer un processus politique participatif, prendre des mesures pour améliorer la gouvernance et la distribution des services de base, et adopter des arrangements durables avec le Nord dans les domaines de la sécurité et de l’économie.

 

Conformément aux discussions bilatérales tenues avec le gouvernement du Soudan, et considérant la réussite du référendum sur le Soudan méridional comme étant une étape cruciale de l’application de l’Accord de paix global, les États-Unis entament la procédure de révocation de la désignation du Soudan en tant qu’État parrain du terrorisme, la première étape de laquelle consiste en un réexamen de cette désignation. L’annulation de cette dernière aura lieu une fois que le Soudan aura rempli tous les critères énoncés dans la loi des États-Unis, à savoir, entre autres, ne pas avoir appuyé le terrorisme international au cours des six mois précédents, avoir fourni des assurances qu’il ne soutiendra pas d’actes terroristes à l’avenir, et avoir pleinement appliqué l’Accord de paix global, y compris en ce qui concerne le règlement politique du statut d’Abyei et les principaux arrangements postréférendaires.

 

Nous exhortons les dirigeants tant du Nord que du Sud à continuer à travailler ensemble en faveur de la pleine application de l’Accord de paix global et les prions instamment d’ouvrer dans les meilleurs délais pour parvenir à une entente sur les arrangements postréférendaires qui définiront leur avenir et mèneront à des relations mutuellement bénéfiques.

 

SOURCE 

US Department of State


Categories

%d bloggers like this: