Posted by: africanpressorganization | 10 January 2011

Tunisie / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

 


 

 

 

Tunisie / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

 

 

PARIS, France, 10 janvier 2011/African Press Organization (APO)/ — Point de presse du 10 janvier 2011

(…)

Q – Condamnez-vous la réaction très dure des autorités tunisiennes, qui ont fait tirer sur des manifestants, selon l’opposition? Les appelez-vous à la modération et à la retenue ?

 

Selon vos informations, tous les blogueurs tunisiens arrêtés au cours des derniers jours ont-ils été relâchés par les autorités ? Si la réponse est négative, demandez-vous leur libération ?

 

Peut-on envisager, que ce soit a Paris ou a Bruxelles, d’imposer des sanctions a l’égard de la Tunisie en vue de la répression qu’on a pu observer ce weekend ?

 

Les violences peuvent-elles, selon vous, avoir un impact sur les négociations en cours avec l’Union européenne sur le «statut avancé» demandé par la Tunisie ?

 

R – Nous déplorons les violences, qui ont fait des victimes, et appelons à l’apaisement. Nous sommes profondément attristés par le bilan humain des affrontements meurtriers du week-end en Tunisie. On compterait au moins 14 morts et de nombreux blessés.

 

Nous n’avons pas d’information précise à ce stade sur les blogueurs tunisiens arrêtés. Nous rappelons notre attachement à la liberté d’expression en Tunisie et partout dans le monde.

 

La Tunisie est confrontée à des problèmes économiques et sociaux. Seul le dialogue permettra aux Tunisiens de les surmonter. La coopération entre la France et la Tunisie, qui est fortement orientée sur l’emploi, le restera.

 

Aujourd’hui, l’urgence en Tunisie est à l’apaisement.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: