Posted by: africanpressorganization | 26 October 2010

Côte d’Ivoire / L’ONUCI engage les leaders d’opinion d’Aboisso à un environnement électoral apaisé

 


 

 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI engage les leaders d’opinion d’Aboisso à un environnement électoral apaisé

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 26 octobre 2010/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a sensibilisé le lundi 25 octobre 2010 à Aboisso (110 Km au Sud-est d’Abidjan), lors d’un atelier d’information et de formation, les leaders d’opinion de la région pour leur contribution en faveur d’un environnement électoral apaisé.

 

Une cinquantaine de participants, issus d’ONGs de femmes, d’associations de jeunesse, des chefs traditionnels, des religieux, des membres de communautés, des chefs de services et des membres de la société civile, ont échangé avec sur divers thèmes, l’appui de l’ONUCI au processus électoral, la Promotion des valeurs de la cohésion sociale, la promotion du genre en période post crise, le Droit et obligation des citoyens en période électorale.

 

M. Kenneth Blackman, Chef de la délégation de l’ONUCI, a invité les participants à «  impulser une réflexion afin que chacun parte avec une connaissance approfondie et connaissance accrue des valeurs de la cohésion sociale en faveur d’un environnement électoral

 

Kouamé Bi Kalou Clément, Secrétaire général de la préfecture d’Aboisso a félicité l’ONUCI pour « l’opportunité d’une telle initiative qui répond aux besoins des populations locales en cette période de sortie de crise ».

 

Abizi Niamkey, adjoint au maire, a au nom du maire d’Aboisso, estimé que cette formation « nous permettra non seulement de mettre fin à nos inquiétudes, mais également de nous instruire sur la conduite à tenir en cette période électorale ». Il a en outre émis l’espoir que « les bénéficiaires en feront bon usage et en tireront le meilleur profit »

 

Le représentant du Conseil General d’Aboisso, Cissé Bakary, a relevé que « la vie morale et sociale concernait non seulement l’homme mais aussi les politiques. « L’ONUCI veut entretenir dans le cœur de chacun de nous, de chaque ivoirien, la flamme de la paix, c’est-à-dire l’esprit de pardon, de solidarité et de fraternité dans le partage, l’union sans tenir compte des obédiences politiques et sectaires des uns et des autres, afin de converger vers la réalisation d’ un objectif commun, celui d’une paix durable », a-t-il dit.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: