Posted by: africanpressorganization | 22 October 2010

Côte d’Ivoire / L’ONUCI sensibilise les medias et les religieux sur le droit et les élections à Korhogo

 


 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI sensibilise les medias et les religieux sur le droit et les élections à Korhogo

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 22 octobre 2010/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire a sensibilisé ce jeudi 21 octobre 2010 à Korhogo, (580 Km au Nord d’Abidjan), des correspondants de presse, représentants des médias et leaders religieux sur le droit et les élections.

 

Selon Salif Boité, chargé des Droits de l’Homme de l’ONUCI, cette activité de promotion des droits de l’Homme s’inscrivait dans le cadre d’une série de sensibilisations sur le respect des normes internationales et des valeurs des droits de l’Homme en période électorale.

 

Il s’agit, a-t-il dit, de «sensibiliser les jeunesses des partis politiques, la société civile, les médias, les organisations non gouvernementales, les leaders religieux et les forces de l’ordre au respect des droits de l’Homme pendant les élections. Il s’agit d’impliquer ces acteurs du processus électoral, au respect de ces droits, pour une élection non violente et conforme aux standards internationaux » .

 

M. Boité rappelé l’importance de la dimension des droits de l’Homme dans les élections pour une sortie de crise véritable, en proposant aux participants une liste de reflexes à avoir pour veiller aux respect des droits de l’Homme dans le processus électoral. « Nous donnons des outils aux différents acteurs dans leur effort de plaidoyer sur le processus électoral, en les invitant à produire et prononcer des messages de réconciliation [et] de respect mutuel entre partisans de différentes formations politiques à leurs adeptes. Avec les médias, il s’est agi de leur rappeler leur rôle de guide des populations à travers leurs écrits avant, pendant et après les élections », a-t-il ajouté.

 

Le Père Patrice Adjéran, l’un des participants, a fait part de l’engagement du comité interreligieux local dans le sens de la paix, du respect des droits de l’Homme et d’un environnement électoral apaisé. Il s’est appuyé sur le « message du comité interreligieux à l’endroit de la population de la région des Savanes », paraphé le 06 octobre dernier et qui souligne notamment la nécessité d’instaurer un climat de confiance qui rende fiable et crédible tout le processus électoral.

 

« A l’occasion de la campagne électorale, les leaders politiques, tout en exposant leurs projets de société et leur programme de gouvernement, doivent s’atteler à sensibiliser, à former et à éduquer leurs militants à la compréhension et à l’exercice de la démocratie, pour des élections apaisées dans un climat de confiance et de vérité », a dit le père Adjéran, en citant le document.

Il a aussi condamné les pratiques occultes fréquentes dans la période électorale, rappelé que le vote est un devoir sacré pour tout citoyen et appelé à des élections sans heurts.

 

Pour sa part, Check Timité, correspondant du journal Nord-Sud Quotidien, dans la région des Savanes, a salué la tenue de la formation. « Nous savons souvent les choses de façon très vague mais avec ce genre de formation, nous avons les rudiments nécessaires à l’exercice professionnelle de notre métier et donnons aux populations l’information juste », a-t-il commenté, avant de souhaiter la multiplication de telles initiatives.

 

La formation intervient après des initiatives similaires à l’intention des jeunesses des partis politiques et de la société civile de Korhogo.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: