Posted by: africanpressorganization | 21 October 2010

Côte d’Ivoire / M. Abou Moussa visite des centres de distribution des cartes d’identité et d’électeur dans le haut Sassandra

 


 

 

 

Côte d’Ivoire / M. Abou Moussa visite des centres de distribution des cartes d’identité et d’électeur dans le haut Sassandra

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 21 octobre 2010/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire-Général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, M. Abou Moussa, accompagné de quelques-uns de ses collaborateurs, a effectué, mercredi 20 Octobre 2010, une visite de travail à Daloa, ville située à 382 km d’Abidjan.

 

Cette visite qui, selon le No. 2 de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), s’inscrivait dans le cadre de la mobilisation du personnel des Nations Unies sur place, lui a permis de leur donner des consignes et surtout d’écouter leurs préoccupations durant cette étape cruciale du processus de paix en Cote d’Ivoire.

 

M. Abou Moussa et sa délégation ont également visité deux centres de distribution des cartes d’identité et d’électeur : la salle des fêtes de la Mairie et l’Ecole Primaire Publique de Madogohué, village situé à 15 km de Daloa.

 

Auparavant, la délégation de l’ONUCI avait rendu une visite de courtoisie au Préfet de région M. Dacoury Lohouré Dabet. Lors de cette rencontre, il a été question, notamment, de l’appui de l’ONUCI au gouvernement ivoirien, dont le transport du matériel électoral et la construction d’abris provisoires dans environ 3.200 lieux de vote à ciel ouvert.

 

« L’une des urgences était les abris », a rappelé M. Abou Moussa. « Nous avons pu avoir le financement du gouvernement japonais et ils sont en train d’être confectionnés. Nous espérons être dans les délais et permettre aux électeurs de s’acquitter de leur devoir le 31 Octobre prochain », a-t-il indiqué.

 

Pour sa part, le Préfet de région a fait remarquer que « grâce à l’ONUCI, les cartes ont été convoyées même dans les zones les plus difficiles. Il reste maintenant une question délicate : faire en sorte que l’élection du 31 soit transparente et apaisé. A notre niveau, nous ferons tout pout tenir ce pari ».

 

La délégation s’est ensuite rendue à la mairie pour un échange avec le troisième adjoint au maire, M Idrissa Coulibaly.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: