Posted by: africanpressorganization | 6 October 2010

Côte d’Ivoire / Les populations de Seoun Guiglo sensibilisées à un environnement électoral apaisé.

 


 

 

 

Côte d’Ivoire / Les populations de Seoun Guiglo sensibilisées à un environnement électoral apaisé.

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 6 octobre 2010/African Press Organization (APO)/ — Les populations de Seoun Guiglo, localité située dans le département de Duékoué, à 654 km au nord ouest d’Abidjan, ont été sensibilisées sur l’importance de l’instauration d’un environnement électoral apaisé par une équipe de l’Operations des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), ce mardi 5 octobre 2010.

Les communautés sont venues nombreuses échanger sur le mandat et les activités de l’ONUCI lors de cette étape d’ONUCI- Tour, qui constitue une campagne de sensibilisation menée par la mission en faveur d’un climat électoral apaisé, sur l’ensemble du territoire ivoirien. Lors de cette rencontre, les bureaux de l’information publique, de l’assistance électorale et des droits de l’homme ont successivement présenté aux populations leurs missions avant de les exhorter à s’engager pour un climat électoral apaisé dans leur localité.

Pierre Aby du bureau de l’information a appelé à la sérénité et à la décrispation avant, pendant et après les élections du 31 octobre prochain. M. Aby a indiqué, que le respect des règles démocratiques, lors du prochain scrutin était essentiel pour la crédibilité des élections. Cela favorisera, la sortie rapide de crise. Il a exhorté, les différents chefs de communauté à privilégier, le dialogue pour aplanir les malentendus et permettre par la même occasion, d’installer une cohésion sociale harmonieuse et durable autour d’eux.

Alpha Kabiné Dioubaté de la division de l’assistance électorale, a pour sa part soutenu que la paix, et la convivialité participaient au développement d’une nation. Il a exhorté les populations à s’y familiariser pour que les prochaines élections présidentielles soient apaisées, ce qui permettra, les conditions d’un futur radieux pour la Côte d’Ivoire. M. Dioubaté a ajouté que les cartes nationales d’identité et les cartes d’électeur seront, dans les prochains jours, acheminées grâce au soutien de l’ONUCI, vers les sous préfectures et les villages.

Quant à Edwige Flora Touali de la division des droits de l’homme, elle a expliqué le mécanisme de prise en charge des violations des droits de l’homme ainsi que les conséquences juridiques liées à ces graves manquements. Elle a appelé les populations à l’établissement des actes d’extrait de naissances de leurs enfants, ce qui concourt à les identifier et permet de les scolariser pour leur épanouissement futur.

L’échange a pris fin par une séance de questions au cours de laquelle les participants ont ensuite demandé des éclaircissements sur la procédure de naturalisation, le processus d’identification, la sécurisation des élections et les violences faites aux femmes.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: