Posted by: africanpressorganization | 30 September 2010

La BAD accorde 9,3 milliards de FCFA pour un projet routier au Mali

 


 

 

La BAD accorde 9,3 milliards de FCFA pour un projet routier au Mali

 

 

TUNIS, Tunisie, 30 septembre 2010/African Press Organization (APO)/ — Le conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, lundi 27 septembre 2010, un prêt de 12 millions d’unités de compte (équivalent à 9, 367 milliards FCFA ou 18 millions de dollars américains) au Mali, pour financer un projet d’élargissement de la route : Carrefour de la paix-Pont Woyowayanko-Point Y, à Bamako.

 

Ce financement du Fonds africain de développement (FAD), guichet concessionnel du Groupe de la BAD, représente 41 % du coût total du projet, qui s’élève à 29,34 millions d’UC soit environ 22,8 milliards de FCFA. Il est cofinancé avec la Banque ouest africaine de développement (BOAD) (9,93 millions d’UC soit environ 7,7milliard de FCFA) ; la Banque d’investissement et de développement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BDIC) (4,90 millions d’UC soit environ 3,8 milliards de FCFA) et le gouvernement du Mali (2,51 millions d’UC soit environ 1,9 milliards de FCFA).

 

Le tronçon objet du prêt FAD, fait partie du corridor liant la Guinée au Mali via Kankan. Il constitue la porte d’accès à Bamako pour les échanges du Mali passant par la Guinée. S’il est réalisé, le trafic de marchandises entre le Mali et la Guinée passera de 59 mille tonnes à 120 mille tonnes d’ici 2018. Le projet permettra également d’optimiser la vitesse moyenne sur la section Point Y – Carrefour de la Paix aux heures de pointe, tant pour la circulation automobile et les deux roues. Il contribuera ainsi au renforcement de l’intégration régionale pour soutenir la stratégie de croissance du Mali, et à l’amélioration de la mobilité urbaine à Bamako. La route du projet, à vocation urbaine, constitue le maillon manquant du corridor Kankan-Siguiri-Kouremalé-Bamako, selon les experts de la BAD. Elle permettra d’améliorer la fluidité du trafic entre le Point Y et le Carrefour de la Paix à Bamako, et s’intègre dans le cadre de la politique de la Banque en matière de promotion de la coopération économique et de l’accroissement des échanges commerciaux intra-régionaux, indiquent-ils.

 

SOURCE 

African Development Bank (AfDB)


Categories

%d bloggers like this: