Posted by: africanpressorganization | 25 August 2010

Belgique / Steven Vanackere sur les attaques contre la population civile dans l’est du Congo

 

 


 

 

Belgique / Steven Vanackere sur les attaques contre la population civile dans l’est du Congo

 

 

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 25 août 2010/African Press Organization (APO)/ — Le Vice-Premier ministre et Ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere a pris connaissance, avec indignation, des rapports relatant les attaques contre la population dans l’est du Congo, sur l’axe Kibua-Empofi, dans la région de Walikale. Le Ministre condamne cet acte barbare sciemment dirigé contre des civils et qui a été de pair avec le viol collectif d’un grand nombre de femmes.

 
 

Steven Vanackere plaide pour que ces crimes fassent l’objet d’une enquête approfondie. Le Ministre demande aussi à la MONUSCO d’investiguer l’inaction des casques bleus – basés à une trentaine de kilomètres à peine des faits – face à ces atrocités qui se sont prolongées pendant plusieurs jours.

 
 

La lutte contre les violences sexuelles dans l’est du Congo reste une priorité pour la Belgique : c’est dans cet état d’esprit que, par divers canaux, notre pays est impliqué sur le terrain dans des actions visant à lutter contre ce genre de violences. La Belgique reste également convaincue de la valeur ajoutée que représente la poursuite de la présence des casques bleus dans l’est du Congo, et plaide pour un rôle actif de la MONUSCO en vue de protéger la population civile, de manière conforme au mandat de cette force de maintien de la paix. Le Ministre Vanackere a encore exprimé cette préoccupation la semaine dernière à New York, lors de son entretien avec le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon.

 

SOURCE 

Belgium – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: