Posted by: africanpressorganization | 24 August 2010

RDC / Charles Michel est atterré et scandalisé par les violences commises par des rebelles à l’encontre de femmes et d’enfants dans la localité de Luvungi dans le Nord Kivu. .

 


 

 

 

RDC / Charles Michel est atterré et scandalisé par les violences commises par des rebelles à l’encontre de femmes et d’enfants dans la localité de Luvungi dans le Nord Kivu. .

 

 

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 24 août 2010/African Press Organization (APO)/ — Le Ministre de la Coopération au développement Charles Michel est scandalisé par la confirmation ce lundi par les Nations Unies du viol d’au moins 154 femmes par un groupe de rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et de combattants Maï-Maï dans la localité de Luvungi dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC). Les incidents ont débutés suite à l’occupation, le 30 juillet dernier, de la localité par un groupe de rebelles du FDLR. Des hommes en armes auraient par la suite systématiquement violées des femmes ainsi que 4 enfants et ce durant 4 jours, la plupart du temps devant leurs maris et leurs enfants.

Le Ministre Michel demande aux autorités congolaises, ainsi qu’à la MONUSCO (Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la RDC)  une enquête sur ces événements tragiques. En outre, le Ministre Charles Michel s’inquiète de la résurgence de l’insécurité dans l’est de la RDC ou les  attaques des FDLR provoquent une fuite massive des populations avec des conséquences humanitaires catastrophiques.

 

Ces incidents tragiques rappellent une nouvelle fois que le viol massif et systématique reste une arme de guerre dans l’est de la RDC.  La coopération belge joue un rôle pionnier et mobilisateur dans la lutte contre ce fléau dévastateur en République Démocratique du Congo et ce depuis de nombreuses années. Ainsi dans le cadre du « Plan de stabilisation et de reconstruction de l’est-RDC » (STAREC) la Belgique appuie activement la Stratégie Nationale de Lutte contre les Violences Basées sur le Genre  à hauteur de 10 M EUR.

 

SOURCE 

Belgium – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: