Posted by: africanpressorganization | 16 August 2010

Côte d’Ivoire / L’ONUCI forme 34 officiers de police ivoiriens au maintien de l’ordre

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI forme 34 officiers de police ivoiriens au maintien de l’ordre

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 16 août 2010/African Press Organization (APO)/ — Le séminaire de formation des 34 officiers de la préfecture de police de Yamoussoukro, organisé par les Forces de Police Constituées des Nations Unies (FPU) et le bureau des droits de l’homme de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire(ONUCI) a pris fin, vendredi 13 Aout.

 

A cette occasion, le capitaine Marc Gucciardi, coordinateur FPU a qualifié l’activité de véritable succès ajoutant que la formation allait aider les agents à améliorer leurs capacités d’intervention et leur relation avec les populations, avant pendant et après les élections présidentielles.

 

Au nom du Préfet de police, Le Commissaire Diomandé Samouka, a souhaité que « ce genre de séminaire s’inscrive dans la durée et que ce soit le début d’une collaboration plus étroite entre l’ONUCI et nos forces».

 

Selon le sergent chef Djaya N’dri Jean Baptiste, un des participants à cette rencontre de quatre jours, les connaissances acquises mettent les agents au cœur de toutes les activités de droits de l’homme. « Le droit nous protège, nous en tant qu’agent dans l’exercice de nos fonctions. Il protège aussi la population avec laquelle nous travaillons. Il participe au développement de l’homme et du pays» a-t-il souligné.

 

Les 34 agents de la préfecture de police de Yamoussoukro ont reçu des diplômes de participation des mains du Commissaire Diomandé Samouka, du colonel Baillon de la force Licorne, du coordinateur FPU, le capitaine Marc Gucciardi et du commandant du Banfpu2 Kaiyumuzzaman Khan.

 

Au cours du séminaire qui a débuté le 9 Août, les policiers ivoiriens ont été formés au maintien de l’ordre, à la mise en place de barrage, à la reconnaissance de barricade, à l’emploi des engins spéciaux, à la vague de ratissage et de refoulement et enfin aux notions de droits de l’homme.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


 


Categories

%d bloggers like this: