Posted by: africanpressorganization | 6 August 2010

Côte d’Ivoire / L’ONUCI sensibilise Goulegui-Beoue à un environnement électoral apaise

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI sensibilise Goulegui-Beoue à un environnement électoral apaise

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 6 août 2010/African Press Organization (APO)/ — L’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a organisé une journée de sensibilisation pour un environnement électoral apaisé, dans le cadre de sa campagne d’information dénommée  « ONUCI-TOUR », à Goulégui-Béoué dans le département de Guiglo, à 588 km au Nord-Ouest d’Abidjan.

 

A cette occasion, Pierre Aby du Bureau de l’Infirmation Publique, a invité les populations à prendre part au contentieux électoral sans heurt, ni violence. « Evitez les rumeurs qui peuvent être source de division et d’affrontement entre les différentes communautés. Participez au vote dans le calme, sans contrainte. Vivez en bonne intelligence et dans une parfaite cohabitation » a recommandé M. Aby.

 

Ludovic Kassi de la Protection de l’Enfance a, quant à lui, rappelé aux parents les droits des enfants en attirant leur attention sur la maltraitance et l’exploitation dont ils sont victimes. Il leur a, par ailleurs, demandé de les scolariser sans distinction de genre. « Évitez de faire participer les enfants aux manifestations publiques et politiques. Les enfants sont des êtres très vulnérables. Ils doivent être protégés » a-t-il-plaidé.

 

Mme Esther Essoh N’dri des Droits de l’Homme a expliqué aux populations leurs droits et devoirs. Elle a encouragé les différentes communautés à arrêter l’excision, les mariages forcés et précoces. Mme N’dri a exhorté les populations à dénoncer toutes les violences faites aux femmes.

 

Au terme de cette rencontre de sensibilisation et d’information, le chef de village, Ouélé Victor Gboho, a remercié l’ONUCI pour toutes les informations et enseignements apportés aux habitants de Goulégui-Béoué. Il a souhaité que l’ONUCI équipe l’école primaire en table-bancs et de pourvoir le centre de santé et la salle d’accouchement en médicaments. Les populations ont également posé des questions liées aux droits des enfants, au mariage précoce et à l’excision.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: