Posted by: africanpressorganization | 26 July 2010

Assassinat de Michel Germaneau / Actualités diplomatiques du ministère français des Affaires étrangères / Point de presse du 26 juillet 2010.

 

 


 

 

Assassinat de Michel Germaneau / Actualités diplomatiques du ministère français des Affaires étrangères / Point de presse du 26 juillet 2010.

 

 

PARIS, France, 26 juillet 2010/African Press Organization (APO)/ — Actualités diplomatiques du ministère français des Affaires étrangères / Point de presse du 26 juillet 2010.

(…)

(Nicolas Sarkozy vient de déconseiller aux ressortissants français de se rendre dans la zone sahélienne. Combien de Français vivent ou travaillent dans les pays concernés et plus particulièrement dans la bande sahélienne ? Les humanitaires et les journalistes sont-ils concernés par cette mise en garde? La France envisage-t-elle de rapatrier certains de ses ressortissants vivant en Mauritanie, voire au Mali et au Niger ? Qu’est-ce qui fait dire à la France qu’elle pensait que Michel Germaneau était toujours vivant jeudi ? Sur quels indices, preuves vous basez-vous pour affirmer cela ? Quels indices, quelles preuves avez-vous vous permettant de dire que l’otage a été assassiné à la suite du raid de jeudi ? Combien y a-t-il de Français recensés au Mali, en Mauritanie, au Niger ? Comment comptez-vous organiser la sécurité des Français qui travaillent déjà ou vont travailler sur le site de la mine d’Areva à Imouraren, sachant que le Nord du Niger fait partie de la bande sahélo-saharienne à risques d’enlèvements ?)

 

A la demande du président de la République, Bernard Kouchner se rend aujourd’hui en Mauritanie, au Mali et au Niger où il rencontrera les autorités de chacun de ces trois pays ainsi que nos compatriotes résidents ou présents sur place.

 

Au cours de ce déplacement, le ministre abordera en toute priorité la sécurité de nos communautés et les mesures appropriées prises, en liaison avec les autorités locales, pour la renforcer.

 

Comme vous le savez, nous actualisons en permanence les recommandations de prudence et de sécurité sur le site Internet du ministère France-Diplomatie (rubrique Conseils aux voyageurs).

 

Par ailleurs, ici à Paris, le centre de crise du ministère maintient un contact permanent avec l’ensemble de nos partenaires concernés (entreprises, ONG, agences de voyage), qui opèrent sur place.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: