Posted by: APO | 12 July 2010

Le Président Song termine une visite de deux jours à Addis-Abéba (Éthiopie)

 

Le Président Song termine une visite de deux jours à Addis-Abéba (Éthiopie)

 

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 12 juillet 2010/African Press Organization (APO)/ — Le vendredi 9 juillet 2010, le juge Sang-Hyun Song, Président de la Cour pénale internationale (CPI), a terminé une visite de deux jours à Addis-Abéba (Éthiopie) où se trouve le siège de l’Union africaine. Il y a rencontré le Président de la Commission de l’Union africaine, S.E. M. Jean Ping, qui a réitéré l’engagement de l’Union africaine dans la lutte contre l’impunité, ainsi que les chefs des missions européennes et les États africains parties au Statut de Rome.

 

Lors de leur rencontre, M. Ping et le Président Song ont exprimé leur accord sur le fait que l’Union africaine et la CPI partagent les mêmes valeurs visant à mettre un terme à l’impunité et établir une paix durable. Ils se sont également mis d’accord pour créer un Bureau de liaison qui encouragerait le dialogue et l’échange d’informations et bénéficierait ainsi aux deux institutions.

 

Lors d’une réunion avec les ambassadeurs des États africains parties au Statut de Rome et d’une autre avec les chefs de mission européens, le Président Song a informé les participants de l’actualité judiciaire de la CPI, des résultats de la Conférence de révision de Kampala et s’est entretenu avec eux des progrès accomplis s’agissant de la création du Bureau de liaison de la CPI à Addis-Abéba. La CPI et les représentants des États à Addis-Abéba ont participé à un échange de vues sur des sujets d’intérêt commun.

 

La CPI est la seule cour internationale permanente qui ait pour mission de contribuer à mettre un terme à l’impunité s’agissant des crimes les plus graves touchant l’ensemble de la communauté internationale, à savoir le génocide, les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre, et ainsi à prévenir ces crimes. Les pays africains ont très largement contribué à la création d’une CPI indépendante, impartiale et efficace. Parmi les membres de l’Union africaine, trente (30) sont parties au Statut de Rome.

 

SOURCE 

International Criminal Court (ICC)


Categories

%d bloggers like this: