Posted by: APO | 15 June 2010

L’ONUCI organise un colloque sur la protection de l’enfance en prélude à la journée de l’enfant africain

 

L’ONUCI organise un colloque sur la protection de l’enfance en prélude à la journée de l’enfant africain

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 15 juin 2010/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nation Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a organisé, le lundi 14 juin à Abidjan, en collaboration avec l’UNICEF et le Ministère de la Famille, de la Femme et des Affaires Sociales, un colloque sur le thème de ’50 ans d’indépendance et de la politique de protection de l’enfant en Cote d’Ivoire’ à l’intention des organisations œuvrant pour la protection de l’enfant.

Le colloque, qui s’inscrit dans le cadre des activités du programme national de commémoration de la Journée de l’Enfant Africain, a eu lieu au siège de l’ONUCI.

 

A l’ouverture de la rencontre, le représentant du Représentant Spécial du Secrétaire Général pour la Côte d’Ivoire, Miguel Corte-Real, a exhorté tous les participants engagés dans la protection de l’enfant à redoubler d’efforts pour mettre fin à toutes les violences faites aux enfants.

 

Pour Mme Laeticia Bazzi, responsable de la section de la Protection de l’Enfance de l’UNICEF, la protection des enfants est un travail collectif. « Nous devons tous continuer de travailler ensemble, le gouvernement, les collectivités décentralisées, les partenaires au développement, les ONGs… pour que le droit de l’enfant soit une réalité », a-t-elle indiqué.

 

Mme Bazzi a rappelé que ce colloque était une occasion pour faire le point de la portée des engagements pris aux niveaux national et international. Elle a promis que « l’UNICEF continuera auprès du Gouvernement de Côte d’Ivoire et de la société civile d’encourager et de soutenir toutes les initiatives pour une planification du développement centré sur le bien-être de sa population et en particulier de ses enfants, garantissant à chacun d’entre eux la jouissance de tous ses droits. »

 

Interpellant la société civile, le président du Forum des ONGs, Désiré Gilbert Koukoui, l’a exhortée à s’inscrire dans la dynamique des réflexions prospectives imposées par la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Il a demandé aux organisations de la société civile de « mesurer leur contribution à l’avènement d’une culture de protection des enfants en Côte d’Ivoire afin de s’engager résolument pour l’avenir »

 

La présidente du parlement des enfants, Mlle Aude Paule Boukui, a plaidé pour une participation plus accrue des enfants dans la prise de décisions engageant le pays. Elle a souhaité que le parlement devienne une chambre consultative au niveau du Conseil économique.

 

Des communications ont été faites, lors du colloque, sur divers sujets, dont la politique de planification ; la politique de protection des enfants ; la violence et exploitation des enfants ; les mineurs en conflit avec la loi ; les enfants handicapés ; et la politique de participation des enfants.

 

Quatre ateliers ont ensuite été mis en place, portant sur la politique de planification et de budgétisation ; la violence, l’exploitation et la justice juvénile ; les enfants handicapés ; et l’enregistrement des naissances.

 

La Journée de l’Enfant Africain est célébrée le 16 juin de chaque année par l’Union Africaine, pour commémorer le soulèvement des enfants de Soweto, le 16 juin 1976, pour revendiquer le droit à une éducation digne et de qualité.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: