Posted by: africanpressorganization | 9 June 2010

Allocution du Secrétaire général des Nations Unies à son arrivée au Burundi

 

 


 

 

Allocution du Secrétaire général des Nations Unies à son arrivée au Burundi

 

 

BUJUMBURA, Burundi, 9 juin 2010/African Press Organization (APO)/ — Allocution du Secrétaire général des Nations Unies à son arrivée au Burundi

 

Execellence Mesdames et Messieurs de media

Bonjour, ‘Mwaramutse’ (good morning)

 

    C’est un plaisir pour moi de me trouver au Burundi.

 

    Mais c’est pour l’Afrique le grand moment de la Coupe mondiale de football et de la célébration d’un demi-siècle d’indépendance de beaucoup de pays du continent, célébration que le Burundi connaîtra dans deux ans.

 

    Votre pays passe par une phase extrêmement importante. Je félicite tous les Burundais des succès qu’ils ont obtenus dans la consolidation de la paix. Vous vous êtes montrés résolus à surmonter les perturbations d’antan et vos résultats sont évidents. La tenue actuelle des élections en est un exemple parmi beaucoup d’autres.

 

    J’attends avec plaisir de rencontrer votre président, M. Nkurunziza.

 

    Je rencontrerai aussi des personnalités burundaises très diverses, des membres de l’Assemblée nationale, des dirigeants de partis politiques, des membres de la Commission électorale et des représentants de la très dynamique société civile du Burundi, dont les groupes religieux et les associations féminines.

 

    Je rendrai également hommage au bataillon burundais qui a servi en Somalie, contribution de votre pays à l’instauration de la paix.

 

    Le Burundi est un pays dont on parle à l’Organisation. Il est inscrit à l’ordre du jour de la Commission d’édification de la paix. L’ONU a sur son territoire une mission d’édification de la paix.

 

    Mais c’est d’abord et avant tout aux Burundais que l’on doit les progrès qu’a faits leur pays. Ces progrès n’auraient pas été possibles si ne s’était établi un partenariat puissant entre le Burundi, les acteurs régionaux, l’Organisation des Nations Unies et la communauté internationale.

 

    J’ai l’intention pendant mon séjour dans votre pays d’approfondir ces relations de collaboration.

 

    Je vous remercie. ‘Murakoze’.

 

SOURCE 

United Nations – Office of the Spokesperson of the Secretary-General


Categories

%d bloggers like this: