Posted by: africanpressorganization | 4 June 2010

Côte d’Ivoire / L’ONUCI poursuit son appui à la réunification et au processus électoral

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI poursuit son appui à la réunification et au processus électoral

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, June 4, 2010/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d’Ivoire, Y J Choi, présente aujourd’hui, devant le Conseil de sécurité, les derniers développements du processus de paix en Côte d’voire, a annoncé jeudi à Brobo, le porte-parole de l’Opération des Nations unies en Cote d’ivoire (ONUCI), Hamadoun Touré.

 

Au cours du point de presse hebdomadaire de la mission, tenue dans cette localité située à 20 km à l’Est de Bouaké, M Touré a précisé que la présentation du Représentant spécial se faisait dans le cadre du 24e rapport du Secrétaire général des Nations unies sur l’ONUCI.

 

« Il s’agira de nourrir la réflexion du Conseil de sécurité sur le rôle futur de la Mission dans son appui à la réunification et à la tenue d’élections ouvertes, libres, justes et transparentes dans les meilleurs délais », a indiqué le Porte-parole.

 

Dans le même sens, il a mentionné la participation du Représentant spécial adjoint principal, Abou Moussa, aux réunions destinées à donner un nouveau souffle au processus électoral. « En prenant part à de telles concertations, l’ONUCI réitère sa disponibilité à appuyer les partenaires ivoiriens pour qu’ils trouvent une solution consensuelle à l’impasse actuelle en vue de la consolidation des avancées dans le processus électoral », a expliqué le Porte-parole.

 

Sur la phase du traitement administratif du contentieux, il a noté que les comités de réclamation disposaient encore de quelques jours pour achever la période de réclamation sur la liste grise, ainsi que le traitement de ceux qui étaient en instance à l’issue des phases précédentes du contentieux. « La CEI [Commission électorale indépendante] avance la date du 5 juin 2010 pour l’achèvement du traitement, en attendant la formation d’un consensus sur cette échéance proposée au niveau de l’ensemble des structures impliquées dans les opérations de traitement de la liste électorale », a-t-il dit.

 

Le Porte-parole a noté que des concertations étaient également en cours, sous l’égide du premier ministre, pour la consolidation et la publication d’une liste électorale définitive selon un mode opératoire consensuel. « L’ONUCI, à l’instar de la communauté internationale dans son ensemble, suit avec un grand intérêt les nouveaux développements en gestation dans le processus de réunification et de mise en œuvre des opérations d’identification et d’organisation des élections, a souligné le porte-parole.

 

Il a réitéré la disponibilité de l’ONUCI à poursuivre son appui aux structures nationales, notamment la CEI, pour une mise en œuvre efficiente des programmes électoraux, conformément à son mandat.

 

M Touré a déclaré une fois de plus que la mission onusienne restait disposée à accueillir favorablement tous les développements positifs, à en soutenir la mise en œuvre et à poursuivre sa mission d’accompagnement dans le cadre de la sortie de crise en Côte d’Ivoire.

 

Dans un tout autre registre, le porte-parole est intervenu sur la 8e édition des journées de l’ONUCI, qui a démarré, mercredi, à Brobo par des consultations médicales gratuites au bénéfice de plus d’un demi-millier de personnes. Revenant sur le concept de ces Journées, M Touré a rappelé que durant trois jours, les populations de Brobo allaient communier et échanger avec l’ONUCI à travers des activités sportives et artistiques ainsi qu’un forum d’échanges. Il s’agirait, selon lui, d’obtenir leur engagement à un environnement électoral apaisé.

 

Répondant aux préoccupations des journalistes sur divers sujets, notamment le futur mandat de l’ONUCI, M Touré leur a conseillé la patience. « Seul le Conseil de sécurité peut définir un nouveau mandat de l’ONUCI, a-t-il indiqué, ajoutant que la présentation de M Choi était destinée à offrir aux membres du Conseil de sécurité, toutes les options possibles en fonction des réalités sur le terrain et de répertorier les blocages afin de les lever.

 

Sur le volet militaire, le Porte-parole a souligné l’appui de l’ONUCI au mouvement de réunification dans son ensemble. « L’encasernement fait partie de la réunification », a-t-il noté, avant d’expliquer le rôle de l’ONUCI dans le processus d’encasernement, conformément au 4e accord complémentaire de Ouagadougou.

 

Réagissant à une question sur l’intervention du Facilitateur du dialogue inter-ivoirien sur une chaine de télévision, M Touré a surtout relevé les points de satisfaction du Président Blaise Compaoré. « M Compaoré a surtout fait état des progrès enregistres dans le processus de sortie de crise et le processus électoral. Il a aussi mentionné les efforts également en cours entre le gouvernement et la CEI sur l’état de la liste électoral, avant de dire son espoir de voir une date bientôt.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: