Posted by: africanpressorganization | 31 May 2010

Hommage est rendu aux Casques bleus dans plusieurs villes de la Cote d’Ivoire

 


 

 

Hommage est rendu aux Casques bleus dans plusieurs villes de la Cote d’Ivoire

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 31 mai 2010/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a célébré la Journée internationale des Casques bleus des Nations unies, commémorée le 29 mai de chaque année, par diverses activités, y compris des rencontres sportifs et des initiatives humanitaires.

 

La commémoration a commencé la veille de la Journée – le 28 mai – dans le village de Pouan, à 431 km au nord-est d’Abidjan, où le bataillon ghanéen de l’ONUCI a assuré des consultations et soins médicaux à plus de 500 personnes, sensibilisé les habitants sur le planning familial et le VIH, distribué de la nourriture et fourni de l’eau potable à la population.

 

Ailleurs, la commémoration a eu lieu le 29 mai.

 

A Abidjan, où, à l’instar des autres villes, le message du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, a été lu, la cérémonie a vu la participation des membres militaires, policiers et civils de la mission ainsi que des représentants des agences des Nations unies. Elle a été couronnée par une exposition photographique mettant en exergue les diverses actions des soldats de la paix en Côte d’Ivoire.

 

Dans certaines villes, comme Yamoussoukro et Korhogo, des autorités administratives et militaires ont participé à la cérémonie de commémoration.

A Yamoussoukro, le représentant du Maire, Djaha Koffi Lucien, a souligné la bonne collaboration entre les soldats de la paix et la population. «Les contingents bangladais et sénégalais ont réussi au fil des années à s’intégrer dans la famille ivoirienne au point où lorsque nous ne les voyons pas, nous nous inquiétons car leur présence nous rassure, nous apaise et nous sécurise », a-t-il noté.

 

A Korhogo, la cérémonie a été marquée par la visite des stands d’information établis par des sections de l’ONUCI et des agences des Nations unies, la projection d’un film sur les activités des casques bleus et un match de football opposant le bataillon nigérien aux enseignants du secteur Montagne de Korhogo.

 

Dans les villes de Divo, Guiglo et Adzopé, la journée a été célébrée à travers des activités sportives.

 

A Divo, un match de football qui opposait le contingent marocain aux professeurs du Collège Ehoulé James, a été rehaussé par la lecture de messages de paix. Le lieutenant Al Mostapha Al Majdi, du contingent marocain, a décrit le match comme un signe fort de l’attachement de l’ONUCI aux vertus de la paix en Côte d’Ivoire.

 

A Adzopé, les autorités de la ville ont rendu hommage à l’ONUCI. « La présence de l’ONUCI a considérablement renforcée la confraternité entre les jeunes d’Adzopé par des initiatives sportives pour la paix et la non violence en milieu jeunes et femmes », a noté Sylva Kouakou, chef de sport à la Maison des jeunes et de la culture.

« Ces initiatives sont louables et sont à l’origine de la confiance que la population porte a l’ONUCI », a-t-il ajouté.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: