Posted by: africanpressorganization | 29 April 2010

Côte d’Ivoire / Le chef de l’ONUCI souligne le role central de la femme dans le processus électoral

 


 

 

Côte d’Ivoire / Le chef de l’ONUCI souligne le role central de la femme dans le processus électoral

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 29 avril 2010/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d’Ivoire, Y J Choi a souligné mercredi, la place centrale qui doit être dévolue aux femmes dans le processus électoral en Côte d’Ivoire.

 

Au cours d’une rencontre d’échanges et d’informations avec les femmes membres des organisations de la société civile et des partis politiques, M Choi, qui présidait la réunion, a regretté la faible participation des Ivoiriennes aux processus décisionnels en rapport avec la sortie de crise. Il les a encouragées à participer au processus électoral « en tant qu’électrices et en tant que candidates »

 

La Chef de l’Unité Genre de l’ONUCI, Eva Dalak, avait, auparavant, situé le cadre de ces échanges, qui selon elle, ont lieu en prélude à l’organisation de la Journée internationale Porte ouverte sur le thème : « Perspectives des Femmes dans les résolutions des conflits, le maintien de la paix et la reconstruction post crise. « Aujourd’hui nous sommes ici pour partager avec le Représentant spécial et voir comment nous pouvons faciliter la participation et la représentation des femmes, dans la résolution des conflits, de la reconstruction post crise et de la cohésion sociale », a-t-elle précisé.

 

La directrice du Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM), Fatima Maiga, a, pour sa part, insisté sur le leadership transformatif des femmes ivoiriennes. Elle a salué ce dialogue de revendications collectives, « plateforme » qui, selon elle, peut porter la voix des femmes en Côte d’Ivoire.

 

La soixantaine de représentantes des Partis Politiques et Groupement de Femmes Leaders de Côte d’Ivoire, qui ont pris part à cette rencontre au siège de la mission onusienne, ont fait une évaluation de la résolution 1325 du conseil de sécurité. Constatant la non application du plan d’action national, les femmes ont sollicité le soutien de M. Choi pour l’application effective des quatre grands axes tels que défini par ce plan. Il s’agit notamment du renforcement de la participation des femmes aux processus de prises de décisions, de la protection des femmes et des filles contre la violence, de l’inclusion des questions de genre dans les politiques et programmes de développement et de la participation des femmes et des hommes au processus de reconstruction et de réinsertion nationale.

 

A toutes ces questions, M. Choi a demandé la patience des femmes indiquant que des décisions allaient être prises dans le cadre du conseil de sécurité en Juin.

 

M. Choi a eu des échanges francs et ouverts avec les femmes à qui il a expliqué de façon méthodique le rôle de l’ONUCI dans le processus de sortie de crise et dans le processus électoral conformément à l’Accord politique de Ouagadougou, ainsi que la certification.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: