Posted by: africanpressorganization | 29 April 2010

Côte d’Ivoire / L’ONUCI offre des soins médicaux gratuits aux populations de Tieme

 


 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI offre des soins médicaux gratuits aux populations de Tieme

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 29 avril 2010/African Press Organization (APO)/ — Les populations de Tiémé à 30 Km d’Odienné, ont accueilli mercredi les représentants de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) qui ont choisi la région du Denguélé pour la 6e édition des Journées de l’ONUCI (JDO).

C’est avec un soulagement évident, que près de 500 patients pour la plupart des femmes sont venus bénéficier des soins médicaux et des médicaments gratuits offerts par le Contingent bangladais de l’ONUCI venu avec une équipe composée d’un médecin, de trois infirmiers et d’un pharmacien.

« C’est un plaisir pour mon équipe d’apporter un soulagement aux populations de Tiémé » a souligné le médecin de l’équipe, le Major Nurul Irfan, en recevant la visite de la délégation de l’ONUCI conduite par le Chef de la Cellule de Certification des Elections à l’ONUCI, Mme Bernadette Houndékandji.

Le médecin a indiqué que la majorité des malades sont des femmes qui souffrent généralement de douleurs ou de rhumatismes. Pour des pathologies plus graves, les malades sont redirigés vers un centre urbain, mieux équipé, après l’établissement du diagnostic, a-t-il toutefois précisé.

 

Après ses soins, Mme Sylla Matchè, a tenu à remercier l’ONUCI pour l’avoir soulagée. ” Ici dans la région, à cause des travaux champêtres, les femmes souffrent souvent de maladies rhumatismales. Je dis merci à l’ONUCI dont l’équipe médicale vient de m’offrir une consultation gratuite et des médicaments”, a-t-elle indiqué

 

Mme Bernadette Houndékandji, à la tête de la délégation onusienne, a eu une séance de travail avec les autorités administratives et élues de la ville de Tiémé. Expliquant les raisons de ces Journées et de la présence de l’ONUCI dans la localité de Tiémé, elle a rappelé que ” rien ne peut être fait de beau ou de grand dans la crise. La sortie de crise va aboutir au développement ». « Nous sommes venus célébrer avec vous cet environnement électoral apaisé qui existe déjà mais qui a besoin d’être raffermi” a-t-elle rajouté.

 

Le Sous-préfet de Tiémé et Président du Comité d’Organisation des JDO, Blé Gnagni Antoine, a rassuré l’ONUCI de la mobilisation des populations et présenté sa région, composée de trois villages dont les populations respectives vivent en parfaite harmonie.

Pour le Maire, Arouna Ndao, cette présence de l’ONUCI devrait avoir des retombées importantes pour cette ville datant du 14e siècle. “Votre présence permettra de mettre Tiémé en orbite tant au plan national qu’international, car pour être connu, il faut être vu et entendu” a-t-il souligné.

 

La délégation a ensuite visité le collège municipal dont les laboratoires de physique-chimie et de science de la vie et de la terre ont été détruits lors d’un feu de brousse le 19 janvier dernier, privant les élèves d’expériences pratiques. Les autorités de Tiémé ont sollicité l’appui de l’ONUCI pour leur réhabilitation. Ils ont ensuite fait visiter à la délégation onusienne la célèbre case de l’explorateur français, Réné Caillé, qui en 1826, avait résidé 6 mois dans ce village afin de s’y soigner et de raffermir sa foi musulmane.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: