Posted by: africanpressorganization | 19 April 2010

Côte d’Ivoire / La mission d’évaluation de l’ONU visite le CCI à Yamoussoukro

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / La mission d’évaluation de l’ONU visite le CCI à Yamoussoukro

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 19 avril 2010/African Press Organization (APO)/ — Une délégation de la mission d’évaluation technique des Nations Unies, conduite par Mme Nannette Ahmed, a eu dimanche 18 Avril 2010 à Yamoussoukro, une séance de travail avec le chef du Centre de commandement intégré (CCI), le colonel Major Kouakou Nicolas, sur les activités, difficultés et perspectives du CCI dans le processus de sortie de crise.

 

«Nous avons eu des échanges francs et très ouverts », a déclaré Mme Ahmed, chargée de coordination au département des opérations de maintien de la paix à New York, au terme de la rencontre.

 

Lors des échanges, plusieurs questions ont été couvertes, notamment le manque de moyens et des difficultés logistiques. « Il nous faut du matériel conventionnel de maintien de l’ordre afin que le CCI joue pleinement son rôle de sécurisation des élections », a dit le colonel Kouakou. A cet égard, il a plaidé pour la levée totale ou partielle de l’embargo sur les armes auquel est soumis la Côte d’Ivoire.

 

Mme Ahmed a rappelé à ses interlocuteurs, les procédures et actes à poser concernant cette demande. « Il faut adresser une requête écrite directement au Conseil de sécurité », a-t-elle expliqué.

 

S’agissant du programme du Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), le chef du CCI a déploré la lenteur dans la réinsertion des ex combattants. Il a indiqué attendre beaucoup des forces impartiales en terme d’appui aux éléments de l’armée ivoirienne. Il a également souhaité une plus grande coordination des activités entre la Commission électorale indépendante (CEI), l’ONUCI et le CCI pour mieux répondre aux besoins sécuritaires.

 

L’équipe du CCI a évoqué la bonne collaboration entre l’ONUCI et le CCI. Elle a salué le renforcement des capacités effectué par l’ONUCI aux éléments des Forces Armées Nationales de Côte d’Ivoire (FANCI) et des Forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN) déployés au sein du CCI, et de leur encadrement continu par la police de l’ONU.

 

Avant un déjeuner offert par le SENBATT, qui a clôturé la mission, la délégation a visité les camps des bataillons militaires de l’ONUCI basés à Yamoussoukro, la compagnie des unités spécialisées bangladaises de la police, la compagnie de transport du contingent pakistanais et le bataillon sénégalais.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: