Posted by: africanpressorganization | 17 March 2010

Côte d’Ivoire / L’ONUCI forme des acteurs politiques, des leaders communautaires et la société civile de Tehini aux droits de l’homme et a l’éthique électorale

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI forme des acteurs politiques, des leaders communautaires et la société civile de Tehini aux droits de l’homme et a l’éthique électorale

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 17 mars 2010/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), en partenariat avec le Comité Local de Suivi des Actions pour la Paix (CLSAP), a organisé le mardi 16 Mars, un atelier de formation, sur Droits de l’Homme et Elections, à l’attention des acteurs politiques, des leaders communautaires et de la société civile de Téhini, dans la région de Bouna, à 604 km au nord-est d’Abidjan.

 

Situant le contexte et l’objectif de cette activité d’un jour, la chef de la délégation, Yetamasso Appolle de la Division des Droits de l’Homme, a expliqué que cet atelier contribuait au renforcement des capacités des partenaires en matière des Droits de l’Homme en période électorale. « L’ONUCI veut vous familiariser aux Droits de l’Homme et au processus électoral afin que vous relayez ces enseignements auprès de vos différentes communautés, membres et militants pour le bon déroulement des élections » a-t-elle précisé.

Dans ce cadre, Madame Yetamasso a appelé les participants à militer pour l’instauration d’un environnement électoral sans violences dans le respect des opinions et des choix des autres. « Ayez un esprit de fair-play en acceptant avec dignité les résultats des urnes » , a-t-elle conseillé.

 

M. Fernand Kouassi du CLSAP, a, pour sa part, instruit les participants à la citoyenneté et à la démocratie. Il les a également sensibilisé à la tolérance politique et à l’éthique électorale.

 

Monsieur Aka Malan, du Bureau de l’Information publique, a expliqué le rôle de l’ONUCI dans le processus de paix. Il a convié les participants à être des ambassadeurs de la paix partout où ils se trouvent, afin, a-t-il expliqué, de contribuer efficacement au renforcement de l’unité et de la cohésion sociale.

M Aka a également plaidé pour un environnement électoral apaisé, estimant que chacun, quelque soit son rang social, son ethnie, son appartenance religieuse et politique, doit faire l’effort pour que les élections mettent définitivement fin à la crise en Côte d’Ivoire.

 

Un comité de suivi de six personnes a été mis en place en vue de vulgariser les acquis de cette formation dans la localité

Les autorités administratives et locales ont apprécié cette initiative de l’ONUCI, estimant qu’elle permettrait à leurs populations d’adopter un comportement responsable tout au long de la période électorale.

 

Un atelier similaire aura lieu les 17 et 18 Mars à Doropo et à Bouna.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: