Posted by: africanpressorganization | 12 March 2010

Réfugiés congolais : le PAM établit un pont aérien

 

 


 

 

Réfugiés congolais : le PAM établit un pont aérien

 

 

KINSHASA, République démocratique du Congo (RDC), 12 mars 2010/African Press Organization (APO)/ — Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a mis en place aujourd’hui un pont aérien entre Pointe Noire et Impfondo, dans le département de la Likouala, pour acheminer une aide alimentaire d’urgence à des milliers de réfugiés congolais ayant fui la République Démocratique du Congo (RDC) vers le nord de la République du Congo (ROC).

 

« Faire parvenir des vivres régulièrement, dans une zone si reculée est un défi logistique immense. Nous sommes contraints d’établir un pont aérien au départ de Pointe Noire pour renforcer nos stocks, » a déclaré Alix Loriston, Représentant du PAM dans la République du Congo (Brazzaville).

 

Depuis octobre dernier, plus de 120 000 congolais ont fui les violents combats en RDC et ont traversé le fleuve pour se réfugier en République du Congo (Brazzaville) et en République Centrafricaine.

 

Le PAM distribue une assistance alimentaire à plus de 59 000 réfugiés congolais, notamment les femmes et les enfants, depuis la fin novembre. La dernière distribution a eu lieu fin février auprès de 3 000 nouveaux réfugiés dans le district de Bétou.

 

Le pont aérien permettra au PAM de renflouer ses stocks alimentaires de 600 tonnes de maïs, de légumineuses et de sel, une quantité suffisante pour fournir des rations d’urgence à environ 100 000 réfugiés pendant deux semaines.

 

Pour le transport des vivres, le PAM empruntait jusqu’à présent un corridor routier depuis la République Centrafricaine. L’agence a également ouvert un axe routier entre Douala et Bétou. En outre, le PAM a acheminé 560 tonnes d’équipement humanitaire à bord de barges le long des fleuves Congo et Oubangui depuis le port de Brazzaville.

 

La baisse des eaux du fleuve Oubangui et l’insécurité constituent des défis considérables. Néanmoins, un bâteau affreté par le PAM et chargé de 250 tonnes de riz et d’un mélange nutritif de maïs et de soja, de 9 000 litres de carburant, de kits médicaux pour le Fond des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et de véhicules pour ACTED, ONG partenaire du PAM, est arrivé à Ndjoundou lundi.

 

De plus, afin d’améliorer la capacité de distribution du PAM, trois camions sont également arrivés de la République Centrafricaine.

 

Depuis le 15 février, un avion du PAM transporte, de Brazzaville à Impfondo, le personnel de ses partenaires humanitaires ainsi que le lait thérapeutique de l’UNICEF, des outils d’agriculture et de pêche de la FAO, des équipements de télécommunication du PAM et de l’UNHCR, ainsi que des médicaments pour MDA, une association médicale.

 

Les principaux donateurs pour l’opération d’urgence du PAM en République du Congo sont les Etats-Unis (4,5 millions de dollars), le CERF (3 millions de dollars), ECHO (1,1 million de dollars) et la France (269 000 dollars).

 

SOURCE 

World Food Program (WFP)


Categories

%d bloggers like this: