Posted by: africanpressorganization | 11 March 2010

Nigéria : la Croix-Rouge vient en aide aux victimes des violences de Jos

 


 

 

 

Nigéria : la Croix-Rouge vient en aide aux victimes des violences de Jos

 

 

ABUJA, Nigeria, 11 mars 2010/African Press Organization (APO)/ — Au lendemain des violentes attaques de dimanche dernier au sud de la ville de Jos, dans le nord du Nigéria, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge du Nigéria distribuent des vivres et de l’eau aux quelque 5 000 personnes déplacées qui ont trouvé refuge dans plusieurs postes de police de la région, ainsi qu’à environ 300 détenus.

 
 

Trois mille autres personnes ont fui Jos pour rejoindre des camps situés dans l’État voisin de Bauchi, qui accueillaient déjà quelque 3 800 personnes déplacées par les violents affrontements survenus en janvier. Des volontaires de la Société nationale procèdent actuellement à l’enregistrement des nouveaux déplacés à Bauchi, ainsi qu’à l’évaluation de leur situation, en coordination avec l’Agence nationale de gestion des urgences.

 
 

Le CICR travaille de concert avec la Croix-Rouge du Nigéria pour recenser les autres besoins des victimes des affrontements. À ce jour, une cinquantaine de personnes sont portées disparues. Une équipe de la Croix-Rouge établit une liste des noms et rassemble des photos dans le but de retrouver ces personnes et de les réunir avec leur famille.

 
 

Les violentes attaques qui se sont produites dans cinq villages situés à 30 km au sud de Jos, dans l’État du Plateau, ont fait des centaines de morts et contraint des milliers de personnes à fuir, selon des estimations gouvernementales. Des volontaires de la Société nationale ont évacué 28 blessés vers l’hôpital universitaire de Jos, et ont administré les premiers soins à 137 détenus blessés au siège des forces de police de la ville.

 
 

Depuis plusieurs années, le CICR travaille en étroite coopération avec la Croix-Rouge du Nigéria et soutient les efforts qu’elle déploie pour se préparer à intervenir lors d’urgences de toutes sortes, entre autres de situations de violence.

 SOURCE 

International Committee of the Red Cross (ICRC)


Categories

%d bloggers like this: