Posted by: africanpressorganization | 11 March 2010

Côte d’Ivoire / L’ONUCI sensibilise les populations de Mona à un environnement électoral apaisé

 


 

 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI sensibilise les populations de Mona à un environnement électoral apaisé

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 11 mars 2010/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), a procédé mardi à la sensibilisation des populations de Mona, dans le département de Guiglo (620 km)), sur la notion d’environnement électoral apaisé.

 

Le Chargé de l’Information Publique à Duékoué, Pierre Aby a, avant tout propos rappelé que la mission de l’ONUCI était de contribuer à la réinstauration de la paix. Il a par la suite expliqué aux populations (allogènes, allochtones et autochtones), dans le contexte actuel, l’ONUCI, en plus de son mandat de maintien de la paix, doit l’Accord Politique de Ouagadougou et assurer la certification des élections ». M. Aby a également insisté sur la nécessité d’aller aux élections en respectant le choix des uns et des autres et exhorté les populations à la tolérance, au respect de la différence, gage a-t-il dit, de réussite de la cohésion sociale.

 

La représentante du bureau de la division des droits de l’homme, Flora Touali, définissant les principes de la démocratie qui s’appuient sur le respect du choix des autres, a également mis en garde les populations contre les violences faites aux femmes. « Les droits de l’homme doivent être respectés pour que nous soyons dans un Etat de droit ».

 

Pour sa part, Ludovic Kassy, de la Protection de l’Enfance, a défini l’enfant comme une personne ayant moins de 18 ans. Selon lui, les enfants ont des droits qu’il faut respecter. « Les enfants sont utilisés soit à coller les affiches ou à déchirer celles des concurrents et cela par le fait des parents qui autorisent également la présence de leurs progénitures dans les meetings politiques » a-t-il déploré avant d’inviter les participants à éloigner leurs enfants des campagnes et meetings politiques.

 

Le Colonel Severin Agbonoukon de la Division de l’Assistance Electorale de l’ONUCI a expliqué que l’ONUCI est chargée d’apporter un appui technique, notamment au niveau du vote, de la formation des agents de bureau de vote avec la CEI). L’appui qui concerne aussi l’aspect logistique porte sur l’achat et le transport des urnes, le repérage des lieux de vote, le suivi des audiences foraines, des opérations des registres perdus ou détruits et le suivi de l’identification. M. Agbonoukon a conclu en précisant que « la gestion du contentieux devrait se faire dans un climat apaisé pour une sortie de crise rapide ».

 

Le chef du village de Mona, Theodore Maho et le chef de la communauté burkinabé Batama Bazié, se sont réjouis de l’initiative de la rencontre et ont mis en exergue le travail que l’ONUCI effectue en Côte d’Ivoire. Ils ont souligné la forte cohésion sociale qui règne dans le village depuis plus de trente ans.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: