Posted by: africanpressorganization | 2 March 2010

Somalie / L’ONU appelle à l’arrêt de l’ingérence de pays étrangers

 


 

 

Somalie / L’ONU appelle à l’arrêt de l’ingérence de pays étrangers

 

 

NEW YORK, 2 mars 2010/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, a appelé lundi les gouvernements étrangers à ne plus s’impliquer dans les affaires du pays et s’est réjoui des progrès réalisés par le gouvernement fédéral de transition de Somalie.

« J’appelle tous les gouvernements étrangers à stopper leurs interventions dans les affaires somaliennes internes », a déclaré M. Ould-Abdallah. « Aujourd’hui, des ingérences extérieures perpétuent l’instabilité et encouragent la pêche illégale, la piraterie et d’autres activités économiques criminelles ».

Malgré ces obstacles, le Président Sheikh Sharif Sheikh Ahmed et le Premier ministre, Omar Abidirashid Ali Sharmarke, vont fêter leur première année en poste. « Le succès de leur résilience et de leur force est aussi dû au rôle du gouvernement, du parlement et des forces de sécurité », a affirmé le Représentant spécial.

En une année, les autorités somaliennes ont réussi à présenter un budget national, à réhabiliter nombre d’institutions et d’infrastructures, à négocier avec les opposants politiques tout en laissant la porte ouverte à tous les Somaliens qui préfèrentle dialogue à la violence, s’est-il félicité.

En février, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a enregistré un nombre record de déplacés en Somalie, avec 19.400 personnes supplémentaires qui ont fui Mogadiscio en raison de la poursuite des combats dans la capitale somalienne. Au total, la Somalie compte 1,4 million de déplacés et 560.000 réfugiés dans les pays voisins sur une population estimée en 2008 à moins de 10 millions d’individus.

 

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: