Posted by: africanpressorganization | 1 March 2010

Kenya / Deuxième Forum Africain du Carbone

 

 


 

 

Kenya / Deuxième Forum Africain du Carbone

 

 

NAIROBI, Kenya, 1er mars 2010/African Press Organization (APO)/ — Parce qu’elle regorge de potentiel et attire un vif intérêt auprès du secteur privé, l’Afrique est plus proche de sécuriser sa juste part du marché mondial du carbone, selon les organisateurs du deuxième Forum Africain du Carbone, qui aura lieu à Nairobi, au Kenya, du 3 au 5 Mars .
    “Les bases ont été établies pour permettre à l’Afrique d’accroître sa participation au marché du carbone, qui se développe dans le monde entier comme un important marché des matières premières”, a déclaré John Kilani du Secrétariat de l’ONU le changement climatique basé à Bonn, s’exprimant au nom des organisateurs du forum .
    En vertu du Mécanisme de développement propre du Protocole de Kyoto (MDP), des projets qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre peuvent accumuler des crédits de valeur qui peuvent être vendus sur le marché du carbone. Il existe maintenant plus de 2060 projets dans 63 pays, dans diverses catégories allant de la production d’électricité à partir de l’énergie éolienne, solaire, ou du traitement des déchets, au reboisement, ou à l’incinération de gaz nocifs d’origine industrielle. De ce fait, le MDP encourage les investissements, aide les pays à atteindre leurs objectifs de développement durable, et génère des fonds pour l’adaptation au changement climatique.
    Cependant, malgré son succès, les projets MDP en Afrique représentent moins de 2 pour cent des projets enregistrés à ce jour dans le monde.
    «Ce problème est-il dû à un manque de potentiel pour le MDP en Afrique? Non. Les études suggèrent qu’il existe un gros potentiel inexploité pour le MDP sur le continent. Les manifestations d’intérêt écrasantes de l’industrie à cet événement sont peut-être une déclaration encore plus convaincante du potentiel pour et de l’importance du MDP en Afrique “, a déclaré M. Kilani.
    Plus de 700 personnes se sont inscrites pour le Forum Africain du Carbone, qui réunira les porteurs de projets, les acheteurs, les fournisseurs de services, les représentants nationaux du MDP et divers autres intervenants du secteur privé et du secteur public. Ce Forum se déroule sous les auspices du Cadre de Nairobi, lancé en 2006 par Kofi Annan, alors Secrétaire général des Nations unies, pour propager la portée du MDP, notamment en Afrique.
    “Des affaires sont obligées d’être conclues quand on rassemble tous les acteurs clés du marché: les investisseurs, les acheteurs et les vendeurs. Ce forum est donc obligatoirement amené à augmenter le nombre de projets de compensation carbone en Afrique “, a déclaré M. Kilani.
    Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Banque mondiale, l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR), la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Organisation des Nations Unies pour la Convention-Cadre sur les Changements Climatiques (CCNUCC) se sont associés pour mettre en œuvre le Cadre de Nairobi, en collaboration avec l’Association Internationale de Négoce des Émissions (IETA), partenaire du secteur privé.

 

Pour plus d’informations sur le Forum Africain du Carbonne, veuillez visiter : <http://www.africacarbonforum.com/2009/english/index.htm&gt;.

 

 

SOURCE 

United Nations Environment Programme (UNEP)


Categories

%d bloggers like this: