Posted by: africanpressorganization | 10 February 2010

MINURCAT

 


 

 

MINURCAT

 

 

PARIS, France, 10 février 2010/African Press Organization (APO)/ — Actualités diplomatiques du ministère français des Affaires étrangères / Point de presse du 10 février 2010.

(…)

(Croyez-vous que la mission de la MINURCAT est un échec comme l’affirme le président Déby ou qu’elle a rempli sa mission comme le dit l’ONU ? Que pensez-vous de la création d’une force mixte tchado-soudanais ? Quelle sera la contribution de la France pour la mise en place de la force mixte tchado-soudanais suite à la signature de l’accord de la normalisation entre les deux pays ?)

 

Ce qui nous semble le plus important, à ce stade, c’est que la MINURCAT accomplisse les missions fixées par la résolution 1861 : protection des civils en danger, en particulier les réfugiés et les personnes déplacées internes ; facilitation de l’acheminement de l’aide humanitaire ; libre circulation du personnel humanitaire. Alors que le contexte sécuritaire demeure tendu dans l’Est du Tchad, il est essentiel que toutes les parties conservent à l’esprit cet objectif.

 

Le rapport du Secrétaire général des Nations unies au Conseil de sécurité sur la situation au Tchad et en République centrafricaine devrait être diffusé prochainement. Nous ne doutons pas qu’il permettra de dresser un bilan objectif de l’action de la MINURCAT sur le terrain, de ses réussites mais aussi de ses lacunes.

 

Des discussions ont récemment été engagées entre le Tchad et le Secrétariat des Nations unies sur l’avenir de la MINURCAT. Une délégation de l’ONU s’est rendue à N’Djamena. Nous souhaitons vivement que ces négociations se poursuivent, dans un esprit constructif, afin que les deux parties établissent ensemble une transition progressive et satisfaisante entre les missions accomplies par la MINURCAT et l’action des autorités tchadiennes./.

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: