Posted by: africanpressorganization | 10 February 2010

Côte d’Ivoire / Le chef de l’ONUCI discute du contentieux électoral avec une délégation du PDCI

 


 

 

Côte d’Ivoire / Le chef de l’ONUCI discute du contentieux électoral avec une délégation du PDCI

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 10 février 2010/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d’Ivoire, Y J Choi a eu mercredi de larges échanges de vues sur le processus électoral avec une délégation du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) conduite par son Secrétaire général, Alphonse Djedje Mady ivoirienne.

 

S’exprimant à l’issue de la rencontre au siège de l’ONUCI, M. Djedje Mady a relevé une concordance de vues sur la question de la gestion du contentieux sur la liste électorale.

 

« Nous sommes d’accord avec le Représentant spécial que la procédure doit être suivie pour préserver l’essentiel et pour permettre avant fin mars que les Ivoiriens puissent aller aux élections, » a déclaré le Secrétaire général du PDCI

 

Selon lui, la procédure du contentieux sur la liste électorale doit se faire conformément au mode opératoire.

 

Dans ce cadre, il a plaidé pour le respect de la procédure qui, a-t-il noté, nécessite d’apporter des preuves pour soutenir toute contestation.

 

« Il y a 5 392 000 Ivoiriens qui se trouvent sur ce qu’on appelle la liste blanche ; tous ceux qui veulent contester des noms s’y trouvant doivent apporter la preuve de leur contestation », a-t-il expliqué. « Par contre ceux qui sont sur la liste grise doivent eux aussi apporter la preuve de leur nationalité pour être intégrés sur la liste blanche », a ajouté le Secrétaire général du PDCI.

 

Intervenant sur la possibilité d’une éventuelle démission du président de la Commission électorale indépendante (CEI) afin de faire avancer le processus électoral, M. Djedje Mady a assuré que son parti était prêt à réviser sa position si la faute du président de la CEI était établie.

 

La délégation du PDCI était forte de sept membres de son bureau politique.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: