Posted by: africanpressorganization | 8 February 2010

Algérie / Ambassade de France

 

 


 

 

Algérie / Ambassade de France

 

 

PARIS, France, 8 février 2010/African Press Organization (APO)/ — Actualités diplomatiques du ministère français des Affaires étrangères / Point de presse du 5 février 2010.

 

(…)

 

(Quelle est la position de la France concernant le mouvement de grève des agents locaux de l’ambassade de France à Alger qui proteste contre le versement de leur salaire en dinars ?)

 

Le fond de l’affaire est très simple, il a été précisé de manière tout à fait claire par un communiqué de notre ambassade à Alger hier. Je ne veux pas entrer dans le détail des revendications des ces agents grévistes. En ce qui nous concerne, ce qui se passe, c’est que nous respectons d’une part et nous appliquons d’autre part la réglementation et la législation algériennes, en matière de rémunération.

 

Bien sûr, notre ambassadeur M. Driencourt, dans le cadre du dialogue social interne à cette importante ambassade, tient tous les agents du poste informés, grévistes ou non. Il y a donc un vrai dialogue social en cours et qui existe depuis longtemps au sein de l’ambassade.

 

Les choses sont claires sur la position de l’ambassade mais qui est aussi la position des autorités françaises c’est-à-dire le respect de la réglementation algérienne dans ce domaine, je ne vois pas comment nous pourrions prendre la liberté de nous en écarter.

 

De plus, je voudrais souligner, en tout état de cause, – et cela concerne beaucoup d’usagers, nos services consulaires ont été réorganisés de manière à ce que leur fonctionnement ne soit pas affecté en particulier, et c’est ce qui nous importe, au détriment du public. Toutes les mesures ont été prises par l’ambassadeur pour qu’il n’y ait pas d’altération de la continuité des services consulaires, quel que soit le domaine concerné./.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: