Posted by: africanpressorganization | 3 February 2010

Côte d’Ivoire / Les forces de l’ONUCI aux cotes des victimes de la lèpre de Seman

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / Les forces de l’ONUCI aux cotes des victimes de la lèpre de Seman

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 3 février 2010/African Press Organization (APO)/ — Les forces de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), basées à Yamoussoukro (242 km au nord d’Abidjan) ont, à l’occasion de la Journée Mondiale de la lèpre célébrée le 31 janvier 2010, apporté leur soutien aux malades de la lèpre de Seman (village situé à 10 kms environ au nord de Yamoussoukro sur la route de Bouaké).

 

La Direction Départementale de la Santé de Yamoussoukro a commémoré le 57ème anniversaire cette journée avec l’appui du bataillon sénégalais (SENBATT), de la compagnie de transport du bataillon pakistanais (PAKTPT) de l’ONUCI à Yamoussoukro et de plusieurs bonnes volontés.

 

A cette occasion, les deux bataillons de l’ONUCI ont mis à la disposition des organisateurs 2 bâches et plusieurs bouteilles d’eau minérale, des plaquettes de chocolat et plusieurs jouets inclus dans les kits distribués aux malades à la fin de la cérémonie. Les dons, faut-il le rappeler, ont permis d’accueillir les villageois et principalement les lépreux et leurs parents

 

Le président du comité d’organisation représentant les villageois Kouadio Paul, le Directeur Départemental de la santé et le représentant du gouverneur du district de Yamoussoukro, Préfet d’Attiegbakro Diby Konan, remercié toutes les bonnes volontés pour leur apport et leur contribution à l’organisation de cette cérémonie.

 

Le Préfet d’Attiegbakro Diby Konan, représentant le Gouverneur du district a dona son allocution tenu à préciser que cette occasion «  est l’expression solennelle de notre compassion : faire un geste, donner un peu de notre cœur aux lépreux». Il a ensuite salué la mémoire de Raoul Follereau « le vagabond de la charité » ainsi que les efforts des agents de la santé et de leurs partenaires qui ont amené le pays au seuil de l’éradication de la lèpre.

 

Le Directeur Départemental de la Santé (DDS), Dakoury Ange Pierre a donné quelques statistiques confirmant l’existence à ce jour de la lèpre dans le département. Selon lui, en 2008 moins d’une personne était touchée par ce mal. Toutefois en 2009, 35 malades dont 4 enfants de moins de 15 ans avaient pu être enregistrés sur une population de 345.338 personnes. «  La maladie est présente et c’est grâce à la campagne de sensibilisation et de dépistage que les malades qui s’ignoraient ont pu découvrir leur statut. Aidez-nous à éradiquer ce mal » a-t-il plaidé.

 

L’ONUCI était représentée par le Lieutenant Colonel Nadeem Abdul Qayoom commandant du PAKTPT, de Ndiaye Abdel Kader l’officier chargé de la coordination des affaires civilo-militaire (CIMCOORD) du SENBATT, Ariel Ida Ngondi chargée des droits de l’homme et de Marie PUCHON Chargée de l’information publique et de l’ONUCI à Yamoussoukro.

 

Les bataillons sénégalais (SENBATT) et pakistanais (PAKTPT) de l’ONUCI basés à Yamoussoukro apportent quotidiennement une assistance médicale aux populations de la ville et des villages environnants. Des consultations foraines gratuites sont organisées, comme ce fut le cas du 6 au 8 janvier à Kpoussou et le le 27 janvier à Dougounoukouadiokro qui ont pu bénéficier des premiers soins gratuits offerts hors du camp de l’ONUCI pour l’année 2010.

 

La cérémonie s’est déroulée sur l’esplanade du Foyer des jeunes de Seman, en présence des autorités administratives, élus, cadres et chefs de services du département, des autorités coutumières et religieuses, des malades de la lèpre et leurs parents. Le représentant du directeur de la Société de gestion des hydrocarbures de Cote d’Ivoire (GESTOCI), du Directeur Général du groupe Fraternité matin, des représentants du Rotary Club et des représentants de l’ONUCI étaient également présents.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: