Posted by: africanpressorganization | 16 October 2009

Suisse / La conseillère fédérale Doris Leuthard rencontre le ministre égyptien Rachid Mohamed Rachid

 


 

 

Suisse / La conseillère fédérale Doris Leuthard rencontre le ministre égyptien Rachid Mohamed Rachid

 

 

BERNE, Suisse, 16 octobre 2009/African Press Organization (APO)/ — Le 19 octobre 2009, la conseillère fédérale Doris Leuthard, cheffe du Département fédéral de l’économie (DFE), recevra le ministre du commerce et de l’industrie de la République arabe d’Egypte, Rachid Mohamed Rachid, pour une visite de travail officielle. Après la mission économique que la conseillère fédérale Doris Leuthard a effectuée en Egypte en février 2009, la visite de son homologue renforce les relations économiques bilatérales. Le ministre égyptien sera accompagné par une délégation d’hommes d’affaires.

L’objectif de cette visite officielle est d’approfondir les relations bilatérales et d’encourager les rencontres au niveau ministériel. L’impact de la crise économique mondiale, les effets de l’accord de libre-échange signé en 2007 entre les pays de l’AELE et l’Egypte ainsi que la promotion des relations économiques constitueront les points forts de cette réunion de travail. Un atelier sur la protection de la propriété intellectuelle et un forum d’affaires pour les entrepreneurs de l’Egypte et de la Suisse seront organisés le 19 octobre, à Berne, à l’occasion de la visite du ministre Rachid Mohamed Rachid.

Le Parlement suisse a confirmé en décembre 2008 que l’Egypte est un pays prioritaire de la coopération économique au développement du SECO. Les accords économiques bilatéraux Suisse-Egypte comprennent un accord sur la protection des investissements, un accord destiné à éviter la double imposition et un accord sur le transport aérien. L’accord sur la protection des investissements de 1973 a été révisé et devrait être signé dans les mois à venir. L’accord de libre-échange AELE-Egypte est en vigueur depuis le 1er août 2007.

Sous l’angle commercial, l’Egypte offre un grand potentiel aux entreprises suisses de par ses excellentes infrastructures et sa situation stratégique des plus favorables entre l’Afrique du Nord, le bassin méditerranéen et le Moyen-Orient.

Aujourd’hui déjà, l’Egypte est, derrière l’Algérie et l’Afrique du Sud, le troisième partenaire commercial de la Suisse en Afrique. En 2008, la Suisse y a exporté des marchandises d’une valeur de 626 millions de francs et en a importé des biens d’une valeur de quelque 28,2 millions de francs. Cela correspond à une augmentation de 33,8 % pour les exportations et de 1,6 % pour les importations par rapport à l’année précédente.

Durant les huit premiers mois de l’année en cours, les exportations de la Suisse vers l’Egypte ont augmenté de 11,4 % par rapport à la même période de l’année précédente ; quant aux importations, en particulier dans le domaine des ressources énergétiques, elles ont progressé de 313,8 %. Les exportations portent principalement sur des produits pharmaceutiques, des machines, des produits chimiques de base et des montres ; les importations, sur des ressources énergétiques et des produits agricoles. Fin 2007, les investissements directs de la Suisse en Egypte s’élevaient à près de 558 millions de francs.

Rencontre avec les médias :

Une brève rencontre avec les médias est prévue, dans le cadre de cette rencontre de travail avec la conseillère fédérale Doris Leuthard, le lundi 19 octobre, à 12 h 00. Les journalistes et les photographes sont priés de se réunir à 11 h 55 devant la Maison de Watteville à Berne. Le port du badge est obligatoire.

 

 

SOURCE 

Switzerland – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: