Posted by: africanpressorganization | 15 October 2009

Côte d’Ivoire / L’ONUCI Tour en campagne dans le Worodougou pour l’apaisement du climat social

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI Tour en campagne dans le Worodougou pour l’apaisement du climat social

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 15 octobre 2009/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a lancé à Séguéla, le 10 octobre, le volet Worodougou de sa campagne de sensibilisation dénommée ONUCI TOUR, destiné à informer les populations vivant dans les zones enclavées sur le processus de paix en cours dans le pays.

 

Lors de la cérémonie de lancement sous le thème : « le Worodougou pour un climat électoral apaisé », des représentants de l’ONUCI ainsi que des autorités administratives ont expliqué les axes majeurs du processus et exhorté les populations à contribuer à l’apaisement.

 

« Notre présence ici confirme l’engagement de la communauté internationale aux côtés de la Côte d’Ivoire pour la tenue d’élections libres, transparentes et démocratiques en vue d’une paix durable dans le pays », a expliqué le Chargé de l’Information de l’ONUCI à Séguéla, Désiré Ndagijimana.

 

Le président local de la Commission Electorale Indépendante (CEI) Inza Fofana a expliqué à la population, l’état d’avancement de l’établissement de la liste électorale tout en les invitant à la consulter le moment venu et à faire des réclamations en cas de besoin. Il a mis notamment l’accent sur les irrégularités susceptibles de faire l’objet de réclamations, à savoir, l’omission, l’inscription frauduleuse sur la liste électorale, les irrégularités sur les noms, etc.

 

Le Sous Préfet de Séguéla, Adolphe Zegbe Kouamé, a invité la population à éviter les conflits inutiles et les situations de nature à mettre en péril la paix après la proclamation des résultats. « Nous devons comprendre que celui qui aura le plus de voix, c’est celui qui sera proclamé Président », a-t-il expliqué, critiquant les mauvais exemples de contestation du vote qui ont eu lieu en Afrique et ailleurs. Sur le même sujet, le représentant de la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme, LIDHO, Moussa Bamba, a appelé la population à la vigilance, insistant sur le fait que seule la CEI était la voie autorisée pour proclamer le résultat de l’élection. Il a aussi invité le public à s’abstenir de déchirer les listes électorales lorsque celles-ci seront affichées.

 

La présidente locale de l’Organisation des Femmes Actives de Côte d’Ivoire, OFACI, Françoise Soumahoro, a lancé un appel aux femmes pour jouer un rôle d’éducatrice et de sensibilisation en matière de culture de la paix. « Nous sommes les mieux indiquées pour cette mission. Jouons donc notre partition », a-t-elle indiqué.

 

L’Imam de la grande mosquée et le Prêtre de Séguéla, qui participaient à l’événement, ont entamé des séances de sensibilisation pour une participation massive de la population à l’ONUCI TOUR, dans les semaines à venir.

 

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: