Posted by: africanpressorganization | 8 October 2009

France / Coopération énergétique avec la Libye (8 juillet 2008)

 


 

 

France / Coopération énergétique avec la Libye (8 juillet 2008)

 

 

PARIS, France, 8 octobre 2009/African Press Organization (APO)/ — M. Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie, a signé ce mardi 8 juillet un accord de coopération pour le développement des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire avec M. Abdelaati Ibrahim EL OBEIDI, Ministre libyen des Affaires européennes.

Un premier mémorandum d’entente avait été signé à l’occasion du déplacement du Président de la République française à Tripoli, le 25 juillet 2007. Ce document prévoyait la conclusion d’un accord de coopération pour le développement des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire. Cet accord, paraphé dans un premier temps lors de la visite du Colonel Qaddafi à Paris, le 10 décembre 2007, a été formellement signé ce jour par les deux ministres.

Cet accord avait été soumis à la Commission européenne, conformément aux obligations qui incombent à la France en vertu du Traité Euratom, et il a reçu l’aval de la Commission.

Cet accord-cadre définit les conditions juridiques pour un développement dans la durée de la coopération bilatérale en matière d’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Il détaille les formes possibles de la coopération franco-libyenne, inscrivant en bonne place la formation de personnels scientifiques et techniques, ainsi que les rôles et les responsabilités respectives de la France et de la Libye.

Parmi les domaines couverts par l’accord, on peut citer notamment : la recherche fondamentale et appliquée ; le développement des applications de l’énergie nucléaire dans les domaines de l’agronomie, de la biologie, des sciences de la terre, de la médecine et de l’industrie ; la production d’énergie électrique et le dessalement de l’eau à partir de centrales nucléaires ; la prospection, l’exploration et l’exploitation de gisements d’uranium ; la gestion du combustible et des déchets nucléaires ; la sûreté nucléaire, la radioprotection et la protection de l’environnement ; la prévention et réaction aux situations d’urgence liées à des accidents radioactifs ou nucléaires ; l’information du public en vue de l’acceptation de l’énergie nucléaire.

Cet accord est comparable aux accords signés récemment avec d’autres partenaires de la France. Il s’inscrit dans le cadre de la politique française de coopération responsable dans le domaine du nucléaire civil et répond à nos engagements les plus exigeants en matière de non-prolifération, de sûreté, de sécurité et de radio-protection.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: