Posted by: africanpressorganization | 22 September 2009

Côte d’Ivoire / L’ONUCI réhabilite un groupe scolaire à Kéi-Gbahi, près de Gagnoa

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / L’ONUCI réhabilite un groupe scolaire à Kéi-Gbahi, près de Gagnoa

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 22 septembre 2009/African Press Organization (APO)/ — Les populations de Kéi-Gbahi, village situé à 25 km d’Ouragahio, ont organisé, samedi 19 septembre 2009, une cérémonie de remerciement à l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Cette manifestation fait suite à la réhabilitation par la mission onusienne des bâtiments de deux écoles, comprenant six classes et deux bureaux des maîtres, la réparation des tables bancs de l’école et la construction de deux blocs sanitaires pour les élèves et enseignants.

 

Ces travaux, qui sont évalués à près de 8 millions de francs CFA, ont été financés par l’ONUCI, dans le cadre de son programme de projets à impact rapide (QIPs), destinés à soutenir les communautés.

 

« Qui aurait pensé que l’ONUCI était aussi généreuse ? » s’est écrié à l’entame de son allocution, Saturnin Gaoudi, député de Ouragahio/Bayota et président de la cérémonie, avant d’exprimer la reconnaissance des populations à la mission onusienne pour avoir offert un cadre de travail propice aux écoliers du village. Ces réalisations constituent, selon lui, une preuve de la volonté de l’ONUCI de contribuer au développement en Côte d’Ivoire, car pour lui, l’école est le chemin qui mène au progrès économique. Pour le député Gaoudi,” la guerre est bel et bien finie et les populations du canton Gbadi reconnaissent en ces casques bleus, ces braves hommes et femmes venus de partout dans le monde, les véritables artisans de cette paix. »

 

Blé Houphouët, qui représentait le parrain de la cérémonie, le Ministre de la production animale et des ressources halieutiques Alphonse Douaty, s’est félicité de cette action de l’ONUCI, surtout de la construction des latrines qui aideront selon lui, à préserver la santé des enfants en les protégeant, notamment, contre les piqûres des reptiles et insectes nuisibles.

 

Le chef de la délégation de l’ONUCI, Axel Queval, a dit toute l’importance que l’ONU accorde à l’école. Il a rappelé que l’organisation mondiale, dans ses missions de paix, a toujours réservé une attention particulière à cette couche vulnérable de la société que constituent les plus jeunes. Il a, par conséquent, invité les populations à faciliter l’accès à l’école à tous les enfants de la région.

 

La population scolaire des deux établissements réhabilités par l’ONUCI est estimée à plus de 300 élèves.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: