Posted by: africanpressorganization | 3 July 2009

Le Secrétaire général très inquiet par la crise politique qui menace de saper les progrès de la gouvernance démocratique au Niger

 


 

 

Le Secrétaire général très inquiet par la crise politique qui menace de saper les progrès de la gouvernance démocratique au Niger

 

 

NEW YORK, 3 juillet 2009/African Press Organization (APO)/ — La déclaration suivante a été communiquée aujourd´hui, par la Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

 

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par la crise politique et constitutionnelle qui perdure au Niger et qui menace de déstabiliser le pays et de remettre en cause les avancées enregistrées ces dernières années dans le domaine de la consolidation de la gouvernance démocratique et de l’état de droit.  Le Secrétaire général regrette les récentes décisions du Gouvernement nigérien qui rendent extrêmement difficile la tâche qui incombe aux institutions démocratiques du pays et à la Cour constitutionnelle de remplir leur rôle de garants de l’état de droit.  Le Secrétaire général appelle à la retenue et au dialogue politique pour résoudre la crise actuelle.

 

Le Secrétaire général offre ses bons offices et est disposé à travailler avec les partenaires régionaux, en particulier l’Union africaine et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), afin de trouver une solution à cette crise politique.

 

SOURCE 

United Nations – Office of the Spokesperson of the Secretary-General


Categories

%d bloggers like this: