Posted by: africanpressorganization | 1 July 2009

Côte d’Ivoire / ONUCI, UNFPA forment des conseillers communautaires des casernes d’Abidjan

 

 

 


 

 

Côte d’Ivoire / ONUCI, UNFPA forment des conseillers communautaires des casernes d’Abidjan

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 1er juillet 2009/African Press Organization (APO)/ — Une trentaine de conseillers communautaires des casernes d’Abidjan ont été formés en soins palliatifs, du 23 au 26 juin, à l’Hôpital Militaire d’Abidjan, avec l’appui financier de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

 

La formation avait entre autres objectifs, de fournir aux conseillers, les notions de base en soins palliatifs afin qu’ils puissent assurer une continuité de soins aux personnes vivant avec le VIH/sida. «Mettez en pratique les connaissances que vous avez acquises dans le cadre de cette formation », a exhorté Mme Raïssa Edwige Vanian, chargée de formation à l’Unité du VIH/SIDA de l’ONUCI. Le renforcement des capacités des acteurs produit des résultats positifs, réduisant efficacement les effets néfastes du VIH/SIDA sur les victimes, a-t-elle expliqué.

 

« Nous avons donné aux participants des enseignements pour les rendre aptes à assurer un accompagnement adéquat en fin de vie et assurer une bonne gestion du décès et du deuil », a expliqué l’un des formateurs, Abraham Konan, chargé de formation en soins palliatifs au Ministère de la défense.

 

« La formation est très pratique et m’a permise d’apprendre à me mettre à la place des malades afin de mieux les aider», a indiqué Mme Marguerite Ouattara, aide soignante à l’Hôpital Militaire d’Abidjan. « J’ai reçu des enseignements qui me seront utiles pour conseiller les malades et leurs parents, aussi bien dans mon service qu’au sein de mon association religieuse », a expliqué M. Janvier Nguessan Yao, chef d’effectifs au 1e bataillon de commando parachutiste à Abidjan.

 

« Nous remercions l’ONUCI pour cette formation qui vient combler un grand besoin. La prise en charge des personnes affectées nécessitait des acteurs communautaires bien formés », a indiqué, pour sa part, le Commandant Ahmed Traoré, point focal de la lutte contre le VIH/Sida au Ministère de la défense.

 

La formation s’inscrit dans le cadre du ” Projet de prévention et de prise en charge des IST/VIH/sida auprès des Forces Armées Nationale de Côte d’Ivoire ” (Projet FANCI) destiné à réduire l’incidence du VIH au sein des forces armées ivoiriennes.

 

Financée par l’ONUCI en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), la formation a aussi bénéficié de l’appui technique du Programme National de Prise en Charge des personnes vivant avec le VIH/Sida.

 

L’ONUCI contribue constamment, à travers son Unité de VIH/Sida, à la lutte contre cette pandémie, au moyen de diverses activités, dont la sensibilisation et la formation des acteurs nationaux.

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: