Posted by: africanpressorganization | 25 June 2009

Gambie / Le journaliste de The Point libéré, l’acharnement envers ce journal doit maintenant cesser

 

 


 

 

Gambie / Le journaliste de The Point libéré, l’acharnement envers ce journal doit maintenant cesser

 

 

BANJUL, Gambia, 25 juin 2009/African Press Organization (APO)/ — Reporters sans frontières prend acte de la libération sous caution, le 24 juin 2009, d’Augustine Kanjia, journaliste du quotidien The Point, détenu depuis le 22 juin 2009 au commissariat de police de Serrekunda, à Banjul.

 
 

“Nous sommes soulagés d’apprendre qu’Augustine Kanjia a été relâché. Nous demandons, cependant, une nouvelle fois au président Yahya Jammeh de respecter la libre circulation des opinions en Gambie et de cesser de s’en prendre aux médias, notamment au journal d’opposition Foroyaa et au quotidien indépendant The Point. Tous les journalistes inquiétés par la vague d’arrestations de la semaine dernière doivent désormais être lavés de l’accusation de ‘sédition’ qui pèse sur eux”, a déclaré l’organisation.

 
 

Augustine Kanjia a été libéré, le 24 juin en fin d’après-midi, contre le paiement d’une caution de 50 000 dalasis (1 350 euros). Aucune charge n’a été retenue contre lui. Le journaliste avait été arrêté deux jours plus tôt alors qu’il assistait à l’audience publique des six journalistes arrêtés la semaine précédente. Les autorités lui reprochaient d’avoir pris des photos du tribunal et de l’audience qui s’y tenait. Selon un témoin de la scène joint au téléphone par Reporters sans frontières, Augustine Kanjia était simplement en train de changer la carte mémoire de son appareil photo.

 
 

SOURCE 

Reporters without Borders (RSF)


Categories

%d bloggers like this: