Posted by: africanpressorganization | 19 June 2009

Le Groupe de Travail des Nations Unies sur les disparitions forcées ou involontaires se rendra au Maroc et y tiendra sa 88ème session

 


 

 

Le Groupe de Travail des Nations Unies sur les disparitions forcées ou involontaires se rendra au Maroc et y tiendra sa 88ème session

 

RABAT, Maroc, 19 juin 2009/African Press Organization (APO)/ — Le Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires se rendra au Maroc du 22 au 25 juin 2009. L’objectif de la visite est de rassembler des éléments d’information qui pourraient permettre de clarifier des cas non-résolus ainsi que de faire un bilan des activités de l’Instance Equité et Réconciliation. Au cours de la visite, les experts rencontreront des représentants du Gouvernement, de l’institution nationale des droits de l’homme, des Nations Unies et de la société civile et visiteront également d’anciens centres de détention où plusieurs cas de disparitions forcées ont eu lieu dans le passé.


Sur invitation du Gouvernement du Maroc, le Groupe de travail tiendra également sa 88ème session à Rabat, du 26 au 28 juin 2009. Au cours de la session, il examinera 150 nouveaux cas de disparitions forcées ainsi que des éléments d’information qui lui ont été soumis récemment relativement à des cas déjà connus qui se sont produits dans 35 pays. Les experts s’entretiendront avec des membres de délégations gouvernementales et des représentants de la société civile au sujet de cas individuels en cours d’examen et sur le phénomène des disparitions forcées en général.

Le Groupe de travail est composé de cinq experts indépendants venant de toutes les régions du monde. Le président-rapporteur se nomme Santiago Corcuera (Mexique) et les autres membres-experts sont Darko Gottlicher (Croatie), Olivier de Frouville (France), Saied Rajaie Khorasani (Iran) et Jeremy Sarkin (Afrique du Sud).

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: