Posted by: africanpressorganization | 4 June 2009

Somalie / Reporters sans frontières extrêmement préoccupée après l’enlèvement d’un directeur de télévision

 


 

 

Somalie / Reporters sans frontières extrêmement préoccupée après l’enlèvement d’un directeur de télévision

 

MOGADISCIO, Somalie, 4 juin 2009/African Press Organization (APO)/ — Reporters sans frontières exprime son extrême préoccupation suite à l’enlèvement, le 2 juin 2009, d’Ibrahim Mohamed Ali, dit “Jeckey”, directeur de la chaîne de télévision privée Universal TV, basée à Londres.

“Cet enlèvement survient quelques jours après la mort d’un journaliste couvrant les combats opposant les forces gouvernementales aux milices islamistes en plein cœur de Mogadiscio. Il vient rappeler à quel point les conditions de travail des professionnels des médias sont précaires et dangereuses en Somalie. Nous sommes très inquiets sur le sort d’Ibrahim Mohamed Ali et souhaitons qu’il soit libéré au plus vite”, a déclaré l’organisation.

Selon les informations recueillies par l’Agence de presse somalienne indépendante (SOMINA), basée à Djibouti, Ibrahim Mohamed Ali a été enlevé dans l’après-midi du 2 juin, alors qu’il revenait de la ville d’Afgoye, à 30 kilomètres au nord de Mogadiscio. Le journaliste faisait route vers la capitale somalienne lorsque son véhicule a été stoppé par un groupe de quatre hommes cagoulés et armés. Le journaliste était accompagné d’un technicien, Abdirisak Mohamud Jimale, mais seul Ibrahim Mohamed Ali a été enlevé, ses ravisseurs ayant déclaré être à sa recherche.

Le 23 août 2008, la reporter canadienne Amanda Lindhout et le photographe australien Nigel Brennan ont été kidnappés dans des circonstances similaires, en compagnie d’un fixeur et de deux chauffeurs somaliens. Ces derniers ont été relâchés le 15 janvier 2009. Les deux journalistes étrangers sont en revanche toujours retenus en otages dans la capitale somalienne.

Pays le plus meurtrier d’Afrique pour les professionnels des médias, où les enlèvements de journalistes comme de travailleurs humanitaires sont devenus très fréquents, la Somalie occupe la 153e place, sur 173 pays, du classement 2008 de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières. 

 


SOURCE 

Reporters without Borders (RSF)


 


Categories

%d bloggers like this: