Posted by: africanpressorganization | 4 June 2009

La commission de la CEDEAO lance un appel au Niger pour le respect de la constitution et du protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance

 


 

La commission de la CEDEAO lance un appel au Niger pour le respect de la constitution et du protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance

 

ABUJA, Nigeria, 4 juin 2009/African Press Organization (APO)/ — La Commission de la CEDEAO lance un appel aux autorités du
Niger pour qu’elle respecte la Constitution du pays ainsi
que les dispositions du Protocole Additionnel  de la
CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, signé et
ratifié par le Niger, notamment en ses aspects où il est
interdit d’obtenir ou de se maintenir au pouvoir à
travers des voies anti-constitutionnelles.

Rappelant le rôle joué par le Niger, dans le cadre de
l’adoption, la ratification et la mise en œuvre du
Protocole Additionnel sur le Démocratie et la Bonne
Gouvernance, la CEDEAO voudrait tout mettre en œuvre pour
empêcher la montée de la tension politique au Niger et
maintenir les acquis démocratiques ainsi que la stabilité
connue par le pays au cours de ces dernières années grâce
au consensus qui existe entre les différents acteurs de la
classe politique.

Cet appel fait suite à la visite d’une délégation
dépêchée par le Président Umaru Musa Yar’Adua, en sa
qualité de Président en exercice de la CEDEAO, auprès de
son homologue nigérien, le Président Mamadou Tandja, avec
pour mission de lui remettre un message sur la situation
politique actuelle au Niger. La délégation était dirigée
par l’ancien Chef d’Etat nigérian, le Général à la
retraite Abdulsalami Abubakar.

SOURCE 

Economic Community Of West African States (ECOWAS)


Categories

%d bloggers like this: