Posted by: africanpressorganization | 30 April 2009

République centrafricaine / Le CICR fournit une aide agricole aux personnes rentrées dans leurs villages

 


 

 

République centrafricaine / Le CICR fournit une aide agricole aux personnes rentrées dans leurs villages

 

 

BANGUI, République Centrafricaine, 30 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — Dans le nord de la République centrafricaine, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), à travers ses trois sous-délégations de Birao, Kaga-Bandoro et Paoua, a commencé à distribuer 35 tonnes de semences et divers types d’outils agricoles à quelque 13 000 habitants de 40 villages situés dans des zones touchées par le conflit armé.

 
 

Ces dernières années, des centaines de milliers de personnes ont dû fuir en raison des affrontements qui ont opposé des groupes armés aux forces gouvernementales dans le nord du pays. De nombreuses familles sont toujours déplacées. La vie des personnes qui retournent dans leurs villages d’origine est difficile : leurs maisons ont été brûlées ou détruites, les animaux emportés et les champs dévastés. En outre, une grande partie de la population locale doit faire face à une baisse de la production et de la vente des produits agricoles à cause du conflit armé.

 
 

Si, de 2006 à 2008, le CICR a mis l’accent sur l’aide d’urgence en distribuant des vivres et des articles domestiques essentiels, pour 2009, le CICR a décidé de consacrer une grande partie de son programme à la relance de la production agricole afin de soutenir la population vivant essentiellement de l’agriculture.

 
 

« Ce projet vise à améliorer la production semencière et à accroître la productivité agricole afin que la population dispose de produits alimentaires de qualité, en quantité suffisante, et qu’elle devienne autonome, déjà à l’issue de la campagne agricole 2009 » explique Jules Amoti, coordonnateur des programmes pour la sécurité économique du CICR à Bangui.

 
 

Les 35 tonnes distribuées – arachides,maïs, sorgho et mil – sont adaptées aux besoins ainsi qu’aux conditions climatiques locales. Les agriculteurs reçoivent également des outils agricoles qui leur permettent d’accroître la surface cultivée. En accord avec les villageois, un programme de formation auxtechniques de culture attelée et de multiplication des semences a été organisé. La formation porte aussi sur le choix des parcelles, les types de semis et l’espacement des plants, l’entretien des cultures, ainsi que les techniques de récolte et la gestion des récoltes.

 
 

Organisation humanitaire neutre, impartiale et indépendante, le CICR mène ses activités de protection et d’assistance en République centrafricaine depuis 1983.

 
 

SOURCE 

International Committee of the Red Cross (ICRC)


Categories

<span>%d</span> bloggers like this: