Posted by: africanpressorganization | 30 April 2009

République centrafricaine / Célébration de la deuxième Journée mondiale de lutte contre le Paludisme.

 


 

 

République centrafricaine / Célébration de la deuxième Journée mondiale de lutte contre le Paludisme.

 

 

BANGUI, République Centrafricaine, 30 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — La ville de Sibut, située à 195 km de Bangui a abrité le samedi 25 avril 2009, la célébration de la deuxième Journée mondiale de lutte contre le Paludisme. La cérémonie était placée sous la présidence du Directeur de cabinet au Ministère de la Santé Publique, de la Population et de la Lutte contre le SIDA. On notait à ses côtés la présence du Préfet de la Kémo, des représentants de l’OMS (Dr Justin NDOYO), de l’UNICEF (Dr KAPENGA), des ONG nationales et internationales. Il y avait aussi les corps constitués de l’Etat dans la localité, les religieux, enseignants et élèves de la Préfecture.

Plusieurs messages ont marqué l’imposante cérémonie. Le Maire de Sibut a dit, toute sa joie

pour le choix de sa localité pour abriter la célébration de la Journée mondiale de lutte contre

le Paludisme. En remerciant le Gouvernement pour sa constante sollicitude envers la

population de la Kémo, il a formulé des doléances pour lesquelles il a sollicité la bienveillante

attention du Gouvernement.

Le Représentant de l’OMS a quant à lui fait l’exégèse de la lutte contre le paludisme dans le

monde et en Afrique, de même que l’ampleur du poids de la maladie en Afrique au sud du

Sahara et plus particulièrement en République centrafricaine. En restituant le thème dans le

contexte national, il a salué les efforts du Gouvernement dans la lutte contre le fléau. Pour

finir il a réaffirmé la disponibilité de l’OMS à accompagner les autorités nationales dans leur

lutte contre le paludisme.

Le Représentant de l’UNICEF est revenu sur la portée du thème de l’année et l’espoir que le

pays peut fonder sur la stratégie de lutte mise en place. En se félicitant du partenariat qui a

abouti cette année à la distribution de plusieurs moustiquaires imprégnées d’insecticide de

longue durée, il a annoncé l’arrivage d’un complément de plus d’un million de moustiquaires

imprégnées d’insecticide de longue durée dont la commande est d’ailleurs déjà passée.

Le Directeur de cabinet du Ministre de la Santé a réaffirmé la volonté du Gouvernement qui a

fait de la santé l’une des grandes priorités de ses actions. En insistant sur les effets

dévastateurs du paludisme dans le pays, il a engagé la nation entière à faire sienne la lutte

contre le paludisme qui bénéficie de l’apport manifeste de la communauté internationale.

Le Préfet de la Kémo a, quant a lui, salué l’initiative du Gouvernement de décentraliser les

actions de mobilisation en faveur de la santé. Dans un message en français et en langue

nationale, il a exhorté les populations à s’associer aux mesures préventives de lutte contre le

paludisme y compris l’amélioration de la qualité de l’environnement autour d’elles.

Les artistes comédiens de Bangui et de la localité étaient au rendez-vous. Les

représentations théâtrales des pièces préparées pour la circonstance et qui traduisent en

langue nationale les grandes questions touchant au paludisme ont suscité beaucoup

d’émotion.

La distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide aux chefs traditionnels et aux

femmes enceintes et la visite d’une exposition sur la lutte contre le paludisme par Mentor

Initiative ont mis fin à la cérémonie.

 

SOURCE 

World Health Organization (WHO)

 


 


Categories

%d bloggers like this: