Posted by: africanpressorganization | 30 April 2009

Côte d’Ivoire / Une délégation de l’Union Africaine à l’ONUCI

 


 

 

Côte d’Ivoire / Une délégation de l’Union Africaine à l’ONUCI

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 30 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial Adjoint Principal du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Abou Moussa a reçu mercredi à Abidjan, l’Ambassadeur du Burkina Faso en Ethiopie, Bruno Nongoma Zidouemba à la tête d’une délégation du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS).

 

S’adressant à la presse, M. Zidouemba a situé cette visite dans un cadre général d’information sur la situation de la sortie de crise en Côte d’Ivoire. Il a expliqué les échanges avec les autorités onusiennes par l’étroite collaboration entre les Nations Unies et le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) en vue de trouver une solution à la crise ivoirienne. «  En matière de paix et de sécurité, le CSP considère qu’elle travaille au nom des Nations Unies et du Conseil de sécurité qui a la responsabilité principale du maintien de la paix dans le monde  », a souligné le diplomate burkinabé.

 

Le chef de délégation a, à cette occasion, salué les avancées enregistrées en Côte d’Ivoire. Il a estimé que le processus de sortie de crise était en très bonne voie et que toutes les parties étaient mobilisées pour un dénouement rapide. Selon lui, tout le monde attend l’annonce officielle de la date de l’élection présidentielle. « Quand nous écoutons les différentes parties, je crois que cette date sera certainement annoncée très bientôt et qu’à l’issue des élections, la Côte d’ivoire retrouvera la paix, la tranquillité, la quiétude et que tous les Ivoiriens se mettront à la tâche pour reconstruire ce pays » ,a-t-il indiqué.

 

Concernant l’annonce de la période du 11 octobre au 6 décembre 2009 proposée pour la tenue des élections, M. Zidouemba a estimé que si les Ivoiriens trouvaient cette proposition raisonnable, la communauté internationale continuera de l’appuyer. Toutefois, a-t-il rappelé, il est souhaitable que cette date soit confirmée au plus tôt, « dans la mesure où les élections sont considérées comme l’étape importante dans cette sortie de crise ».

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: